La cartographie laser 3D reçoit des fonds de recherche gouvernementaux

3D Laser Mapping s’est lancé dans un projet de recherche en partenariat avec l’Université de Durham, à la suite de l’attribution d’une part d’une subvention gouvernementale de plusieurs millions de livres. Le projet, qui vise à développer de nouveaux modèles de surveillance des ruptures de pente, sera utilisé pour améliorer la sécurité et l’efficacité opérationnelle des sociétés minières du monde entier. Les partenariats de transfert de connaissances (KTP), comme celui-ci entre 3D Laser Mapping et l’Université de Durham, aident les entreprises à améliorer leur compétitivité et leur productivité grâce à une meilleure utilisation des connaissances, de la technologie et des compétences qui résident déjà dans les collèges et universités britanniques.

Le Dr Graham Hunter, président exécutif et fondateur de 3D Laser Mapping, a déclaré: «KTP soutient les partenariats axés sur l’innovation entre des organisations commerciales telles que 3D Laser Mapping, des institutions académiques de premier plan comme l’Université de Durham et des parties prenantes externes telles que le Technology Strategy Board. Il s’agit du premier programme d’échange de connaissances en Europe et nous sommes extrêmement fiers d’en faire partie. » Il a poursuivi: «En utilisant les connaissances et l’expertise récemment acquises de notre associé KTP, nous pouvons nous appuyer sur notre solution existante de surveillance des mines SiteMonitor et intégrer les derniers principes et innovations issus de la recherche universitaire.»

Le projet voit l’associé de KTP, le Dr Ashraf Afana, rejoindre l’équipe de cartographie laser 3D de l’Université de Durham où il travaillera sur un stage de trois ans sur l’intégration du traitement de données de forme d’onde complète (FW) dans le produit «SiteMonitor». Afana, qui détient un doctorat en géomorphologie fluviale de l’Université d’Almeria en Espagne, travaillera dans un poste technique «  pratique  » pour développer et mettre en œuvre un système de surveillance des pentes qui utilise une modélisation de défaillance basée sur le taux de déformation. Il travaillera en étroite collaboration avec la division de recherche et développement des cartographies laser 3D et entreprendra des projets avec certaines des plus grandes sociétés minières du monde. Afana a ajouté: «C’est une opportunité unique dans la vie. Je travaille à la pointe des logiciels de recherche et développement de surveillance de pente en utilisant mes connaissances et mes compétences pour développer davantage un système qui sauve déjà des vies et améliore l’efficacité. J’acquérirai une expérience pratique du système et j’aurai l’opportunité d’obtenir des commentaires de première main d’utilisateurs existants et potentiels. » Le partenariat a reçu le soutien financier du programme de partenariats pour le transfert des connaissances (KTP), du Technology Strategy Board et d’autres organismes de financement gouvernementaux.