Environ 21 millions de dollars alloués sur LOM à Bisha étendu pour améliorer la capacité de la flotte

Nevsun Resources a annoncé qu’avec son partenaire érythréen ENAMCO, Nevsun a approuvé une extension de la mine de zinc-cuivre de Bisha en Érythrée, autofinancée par les flux de trésorerie existants de Bisha. L’extension de la mine à ciel ouvert ajoute 3,3 Mt de minerai à haute teneur à l’usine et prolonge les opérations jusqu’à l’année 2022, ce qui se traduit par une production supplémentaire payable de 470 millions de livres de zinc et 52 millions de livres de cuivre au cours de cette période. En plus de l’augmentation de la production et des revenus, l’extension donne le temps à Bisha de faire une évaluation préalable des gisements souterrains d’Asheli et de Harena et d’envisager de nouvelles extensions à ciel ouvert.

Le plan prévoit des dépenses d’équipement minier lourd de 20,9 millions de dollars jusqu’en 2022 pour «principalement acheter des équipements miniers plus volumineux qui devraient générer un coût minier unitaire inférieur de 23% à celui du parc existant. Les autres coûts comprennent de nouvelles installations de maintenance pour les camions plus gros ainsi que d’autres initiatives et projets visant à prolonger la durée de vie de la mine. »

Peter Kukielski, PDG de Nevsun, a déclaré: «L’équipe de Bisha a travaillé dur pour optimiser le plan de la mine et réduire le risque opérationnel du minerai plus profond de la fosse principale. L’investissement annoncé aujourd’hui augmente les flux de trésorerie à long terme de Bisha, réduisant les besoins de financement externe pour la construction de notre projet Timok de haute qualité et à haut rendement en Serbie. L’extension de la durée de vie de la mine de Bisha, combinée à la montée en puissance prévue de la zone supérieure de Timok en 2022 et au potentiel à plus long terme de la zone inférieure de Timok, nous donne la certitude que Nevsun continuera à produire de solides flux de trésorerie d’exploitation pendant de nombreuses années à venir.. »

Kukielski a poursuivi: «Cette extension de la mine à ciel ouvert est soutenue par les améliorations métallurgiques désormais pleinement mises en œuvre à Bisha, combinées à la vigueur continue des prix du zinc et du cuivre. Nous aurons une extension supplémentaire à ciel ouvert à envisager à la fin de l’année prochaine et évaluons activement l’exploitation minière souterraine à Asheli et Harena. Nous continuons à travailler avec notre partenaire, ENAMCO, pour maximiser la conversion des ressources en réserves. »

En août 2017, Nevsun a décidé de réduire la durée de vie de la mine à Bisha en raison du risque opérationnel de la grande réduction de la mine à ciel ouvert d’origine. Depuis ce temps, Bisha a augmenté les taux d’extraction et amélioré de manière significative la performance métallurgique, tandis que les prix des métaux sont restés élevés, ce qui a conduit la Société à revoir l’option de réduction plus large. L’extension de la mine à ciel ouvert accède à une partie de la réduction précédemment envisagée avec 3,3 millions de tonnes supplémentaires de minerai sur la réserve existante et des récupérations supposées de 70% pour le concentré de cuivre sur cuivre et de 80% pour le concentré de zinc sur zinc.

Plusieurs millions de tonnes de ressources supplémentaires à haute teneur dans la conception originale de la fosse pourraient également être ramenées dans la vie de la mine. La Société prévoit d’évaluer l’investissement dans une réduction supplémentaire pour accéder à cette ressource à la fin de 2019. L’approbation dépendra de la performance dans la réalisation des objectifs de coûts et de l’augmentation des taux d’extraction pour l’extension annoncée aujourd’hui.