Nouveau président et chef de la direction de l’Association minière du Canada (MAC)

L’Association minière du Canada (MAC) a nommé Pierre Gratton comme nouveau président et chef de la direction, en remplacement de Gordon Peeling, qui prend sa retraite après plus de 13 ans à la tête du groupe minier national. Gratton se joint au MAC après avoir occupé le poste de président et chef de la direction de la Mining Association of BC (MABC) depuis 2008.
«Le MAC salue le retour de Pierre Gratton au sein de l’association après avoir mené le MABC pendant trois ans à travers les turbulences de la crise économique de 2008 jusqu’à ce qu’on a appelé «la renaissance minière de la Colombie-Britannique», a déclaré Doug Horswill, président du conseil et vice-président principal de la durabilité et des affaires externes de Teck Resources.

«Il apporte une expérience approfondie et étendue à MAC à un moment où l’industrie minière canadienne fait face à d’importantes opportunités de croissance, à des prix records des produits de base et en même temps à des attentes croissantes du public quant à la performance économique, sociale et environnementale de l’industrie.

Avant d’occuper son poste au MABC, Gratton a été vice-président, développement durable et affaires publiques de MAC de 1999 à 2008, jouant un rôle central dans le développement de l’initiative de développement durable primée, Towards Sustainable Mining. Pendant ce temps, il a été membre du Comité consultatif fédéral sur la responsabilité sociale des entreprises dans le secteur extractif. Il apporte également à l’association une expérience du gouvernement fédéral et de la consultation.

«Nous regretterons Pierre et le leadership qu’il a assuré à MABC. Nous sommes mieux lotis pour son séjour en Colombie-Britannique et nous le félicitons pour son passage sur la scène nationale », a ajouté John McManus, président de MABC et vice-président principal des opérations à Taseko Mines. «Nous continuerons à travailler avec lui dans son nouveau rôle et avec le personnel très compétent qu’il laisse au MABC.»