ABB met en service le premier projet d’entraînement de broyeur sans engrenage au Canada

La mise en service et le démarrage du premier système d’entraînement sans engrenage (GMD) du Canada ont été achevés au projet Malarctic d’Osisko Mining Corp et augmenteront la capacité de production de la mine. Le système a été mis en service par ABB, un groupe leader dans le domaine de la technologie de l’énergie et de l’automatisation. Le GMD alimente une usine de 38 pi (SAG) à la mine d’or Canadian Malartic. L’ingénierie, la livraison et la mise en service du système GMD complet de 19 MW valent plus de 20 millions de dollars. Ronald Bougie, directeur général de la construction chez Osisko, a déclaré: «Nous sommes très satisfaits des performances d’ABB tout au long du projet. Les équipements récemment mis en service nous amènent au niveau des dernières technologies disponibles sur le marché. Il répond à nos exigences en matière de flexibilité et d’ajustement du processus, permettant un contrôle maximal du processus de broyage. » Le gisement aurifère est situé au cœur de la prolifique ceinture aurifère de l’Abitibi au Québec, immédiatement au sud de la ville de Malartic. La livraison d’ABB aidera la mine à augmenter sa capacité de production globale, à offrir un contrôle maximal sur le processus de broyage du minerai, ainsi qu’à améliorer la fiabilité globale des équipements et l’efficacité énergétique.

Le contrat pour le système, comprenant un moteur en anneau, des transformateurs et une maison électronique, y compris le nouveau puissant contrôleur cycloconvertisseur ABB AC 800PEC, a été attribué en juin 2007. AC 800PEC est un système de contrôle haute performance et haute vitesse entièrement intégré dans Le système 800xA d’ABB et fournit des options de communication étendues avec d’autres dispositifs de contrôle. Le champ d’application comprenait également un système de correction du facteur de puissance (PFC) et de filtre harmonique (HF) pour améliorer le facteur de puissance global de la centrale et réduire les distorsions harmoniques. Les tests d’acceptation et le démarrage suivant ont été réalisés avec succès au premier trimestre, la production commerciale a démarré au deuxième trimestre de 2011.

Osisko Mining détient une participation de 100% dans le gisement aurifère Canadian Malartic au Québec. Canadian Malartic est l’une des plus grandes ressources non mises en valeur connues au monde, détenue à 100% par un jeune explorateur, et est située dans un district minier à proximité de vastes infrastructures existantes. La durée de vie de la mine est estimée à 16 ans, sur la base d’un taux d’usinage de 55 000 t / j) qui passera à 60 000 t / j au milieu de 2012. Le taux de production quotidien de la mine, y compris les déchets, est estimé à une moyenne de 194 000 t / j. d, soit une augmentation de 24 000 t / j. La production totale d’or sur la durée de vie de la mine est actuellement estimée à 9,18 Moz d’or, à un taux de production moyen de 574 000 oz / an. Les cinq premières années complètes de production représenteraient 3,13 Moz de production à un taux moyen de 625 100 onces / an.