ABB fournira des systèmes d’entraînement pour le projet de 105 Mlb / a Copper Mountain

ABB a remporté un contrat d’une valeur de plus de 19 millions de dollars par Copper Mountain Mining Corp, pour la livraison de systèmes d’entraînement écoénergétiques pour le projet Copper Mountain au Canada. Située dans le sud de la Colombie-Britannique, la mine Copper Mountain avait produit 1 700 Mlb de cuivre avant de fermer en 1996. Copper Mountain construit une nouvelle usine et rouvre la mine, dont la production devrait commencer en 2011. La production annuelle est estimée à 105 Mlb de cuivre au cours des cinq premières années.

L’étendue de la fourniture d’ABB pour le projet comprend trois systèmes d’entraînement à vitesse variable pour un broyeur SAG à double pignon et deux broyeurs à boulets. Chaque système d’entraînement à basse vitesse a une puissance de 2 x 6 340 kW à 200 tr / min. ABB fournit également des variateurs, des moteurs et des transformateurs MV ACS6000 ainsi qu’une maison électronique comprenant un centre de commande de moteur (MCC) et des systèmes de contrôle pour les auxiliaires de l’usine, ainsi que des services de projet et d’ingénierie associés.

Le fonctionnement à vitesse variable optimise le processus de broyage et est idéal pour les minerais aux propriétés de broyage variables. Cela conduit à un potentiel d’optimisation important pour la conception de l’usine, ainsi que pour son fonctionnement. Les variateurs de vitesse utilisent moins d’électricité, ce qui permet d’importantes économies d’énergie et de coûts d’exploitation, ainsi qu’une efficacité élevée du système et une disponibilité élevée du système.

«Les technologies ABB innovantes d’économie d’énergie, telles que nos systèmes d’entraînement à vitesse variable, combinées à nos connaissances et à notre expérience dans le secteur, fournissent à nos clients miniers et miniers les solutions et l’assistance dont ils ont besoin pour améliorer considérablement leur productivité, leur efficacité énergétique et la fiabilité des processus», a déclaré Veli-Matti Reinikkala, responsable de la division Process Automation d’ABB.

Les entraînements de broyeur à vitesse variable d’ABB utilisent le contrôle direct du couple (DTC) pour fournir un contrôle précis et puissant du couple pendant le démarrage et pendant la mise en cascade du matériau. La technologie DTC prolonge la durée de vie des engrenages jusqu’à 30%, en réduisant l’usure. Le système de contrôle du broyeur dédié d’ABB permet des démarrages en douceur, réduit le stress sur l’équipement et dispose d’une surveillance critique pendant la période de démarrage, protégeant le broyeur contre les dommages dus à la chute d’une charge gelée. Le partage du couple et de la charge entre les moteurs est ajusté, au besoin, 40 000 fois par seconde, ce qui minimise le jeu.