Une entreprise appartenant à des Autochtones renforce les liens entre Fortescue et Eliwana

Mallard Deemey Pty Ltd, une entreprise détenue à 100% par des Autochtones, va construire et installer un laboratoire, un stockage et des installations administratives sur l’actif Eliwana en Australie occidentale à la suite de l’attribution du contrat du propriétaire du projet Fortescue Metals Group.

Le prix continue de s’appuyer sur l’engagement de Fortescue envers l’approvisionnement autochtone avec son programme Billion Opportunities. Depuis sa création en 2011, ce programme a attribué des contrats et des sous-contrats d’une valeur de plus de 2,5 milliards de dollars australiens (1,7 milliard de dollars) à plus de 120 entreprises autochtones et partenaires de coentreprise, a déclaré le mineur de fer.

Eliwana devrait inclure une installation et une infrastructure de traitement de minerai sec de 30 Mt / an. La production devrait débuter à la fin de 2020 avec un ratio de la durée de vie de la décapage minier de 1,1.

Le contrat pour Mallard Deemey, détenu et exploité conjointement par Puutu Kunti Kurrama et le membre de Pinikura Donna Meyer et le membre de Yamatji Robby Mallard, est évalué à plus de 11 millions de dollars australiens. Cela entraînera la création de plus de 100 emplois, avec un nombre important d’employés qui devraient provenir de Pilbara et Carnarvon ainsi que de Perth, a déclaré Fortescue.

Elizabeth Gaines, chef de la direction de Fortescue, a déclaré: «Le soutien et l’investissement dans les entreprises autochtones durables sont au cœur de notre approche visant à garantir que les communautés autochtones bénéficient de la croissance et du développement de notre entreprise.

«Notre programme d’approvisionnement auprès des Autochtones Billion Opportunities a fourni une plate-forme pour démontrer les compétences et la capacité des entreprises autochtones et la chance pour les Autochtones de bâtir un avenir pour leurs collectivités grâce aux possibilités économiques.

La directrice de Mallard Deemey, Donna Meyer, a déclaré que les contrats montraient clairement la capacité des entreprises autochtones, remettant en question les hypothèses selon lesquelles elles ne pouvaient travailler que sur des projets de cette taille en tant que sous-traitants et où les délais étaient moins stricts.

«Ces contrats sont une démonstration des solides capacités de Mallard Deemey et nous permettront également de nous engager à poursuivre la formation et l’emploi des Autochtones locaux, positionnant très bien notre entreprise pour l’avenir», a-t-elle déclaré.

Avec le soutien de Fortescue, Mallard Deemey était auparavant engagé comme sous-traitant pour la déconstruction du camp de Wheatstone à Onslow, avant son déménagement à Eliwana. Plus de 40% de la main-d’œuvre qui a travaillé sur le projet Onslow étaient des employés autochtones.