ACCIONA fournira à National Mining Co of Chile une énergie renouvelable à long terme

La Société nationale des mines du Chili (ENAMI) a attribué à ACCIONA Energía ses approvisionnements en électricité à partir de sources d’énergie renouvelables à partir d’avril 2018, dans le cadre d’un accord à long terme. Le contrat PPA couvrira 100% de la consommation électrique des centrales de l’ENAMI, pour lesquelles ACCIONA construira une nouvelle centrale photovoltaïque dans le nord du pays.

L’électricité sera fournie aux usines qu’ENAMI exploite dans les régions d’Antofagasta, Atacama et Coquimbo, et l’accord couvre également la consommation liée à la modernisation de la fonderie Fundición Hernán Videla Lira située dans la ville de Paipote, à partir de 2022.

Le contrat d’achat et de vente d’énergie a été signé dans la centrale photovoltaïque El Romero Solar – propriété d’ACCIONA – par des représentants des deux sociétés en présence des autorités de la région d’Atacama. Parmi les personnes présentes figuraient la maire Alexandra Nuñez et les secrétaires ministériels régionaux (Seremis) des mines et de l’énergie.

En 2022, lorsque toutes les centrales de l’ENAMI seront alimentées par ACCIONA, l’énergie 100% renouvelable évitera l’émission de plus de 300000 t de CO2 dans l’atmosphère équivalente aux émissions des centrales thermiques, en fonction du mix énergétique du pays.

«Aider la Compagnie minière nationale du Chili à atteindre une consommation 100% renouvelable nous donne une grande satisfaction, en raison de l’importance du client, du secteur dans lequel elle opère et parce que cela renforce notre position sur le marché des PPA d’entreprise dans le pays», déclare Ignacio Escobar, PDG d’ACCIONA Energía pour l’Amérique du Sud. «L’accord nous permet également d’augmenter notre capacité photovoltaïque au Chili, ce qui représente une étape majeure dans notre activité de développement», ajoute-t-il.

Jaime Pérez de Arce, vice-président exécutif de l’ENAMI, déclare que «ce contrat fait partie de la modernisation que nous faisons progresser au sein de l’ENAMI. C’est très important pour nous, car cela démontre notre engagement pour le développement durable de l’entreprise et du pays ». Il ajoute que «la nouvelle technologie de contrôle des émissions que nous intégrerons dans la fonderie de Paipote, ainsi que le fait que toutes nos usines soient alimentées en énergies propres, nous placent parmi les entreprises ayant les plus hauts standards environnementaux du secteur».

ACCIONA dispose de deux installations renouvelables actuellement en service au Chili: la centrale photovoltaïque de 246 MWc dans le désert d’Atacama et le parc éolien de 45 MW de Punta Palmeras dans la région de Coquimbo. Elle construit actuellement un deuxième parc éolien – San Gabriel, d’une capacité de 183 MW – à Araucanía.

L’accord avec l’ENAMI est intervenu suite à l’attribution d’un appel d’offres public auquel 14 entreprises de production d’électricité ont participé. L’énergie fournie par ACCIONA proviendra de nouvelles installations photovoltaïques que l’entreprise construira au Chili. La ou les installations attribuées seront sélectionnées dans le portefeuille de projets photovoltaïques d’ACCIONA dans la zone nord, en donnant la priorité à ceux situés dans la région d’Atacama.