AECOM va acquérir URS Corp pour 56,31 $ par action en espèces et en actions

Cette acquisition crée une société E&C leader du secteur avec une large portée mondiale et une capacité accrue à fournir des services intégrés aux clients. Il accélère la stratégie d’AECOM consistant à offrir un modèle de prestation intégré en ajoutant des capacités et une expertise clés dans des marchés tels que la construction, le pétrole et le gaz, l’électricité et les services gouvernementaux et devrait réaliser 250 millions de dollars de synergies annuelles de réduction des coûts, dont la quasi-totalité sera atteint à la fin de l’exercice 2016.

AECOM Technology Corp et URS Corp ont signé un accord définitif en vertu duquel AECOM acquerra toutes les actions en circulation d’URS pour une combinaison de liquidités et d’actions évaluées à environ 4 milliards de dollars.

La société fusionnée sera un fournisseur d’infrastructure et de services fédéraux de premier plan entièrement intégré avec plus de 95 000 employés dans 150 pays. Il aurait des revenus pro forma pour l’année civile 2013 de plus de 19 milliards de dollars et un BAIIA d’environ 1,3 milliard de dollars.

«Cette combinaison crée un leader du secteur avec la capacité de fournir plus de capacités à partir d’une large plate-forme mondiale pour atteindre plus de clients sur plus de marchés finaux du secteur», a déclaré Michael S. Burke, président et chef de la direction d’AECOM. «Les clients, employés et actionnaires des deux sociétés bénéficieront des opportunités créées par ces capacités étendues, une large portée mondiale sur des marchés de croissance clés et des économies d’échelle. En une seule étape, nous accélérerons considérablement notre stratégie de création d’une plate-forme de livraison intégrée dotée de capacités supérieures pour concevoir, construire, financer et exploiter des infrastructures dans le monde entier. »

Martin M. Koffel, président-directeur général d’URS, a déclaré: «Il s’agit d’une combinaison stratégique convaincante qui, selon nous, profitera à nos clients, actionnaires et employés. Les actionnaires d’URS bénéficieront d’une valeur immédiate et significative de la transaction et pourront participer aux perspectives d’avenir de la société fusionnée, qui, selon nous, sera mieux positionnée pour rivaliser pour des projets majeurs et complexes sur un large éventail de marchés finaux et de régions géographiques.. »

Koffel a poursuivi: «Nos deux activités sont complémentaires et nos cultures sont hautement compatibles. Nous prévoyons que les employés de l’entreprise fusionnée en profiteront à mesure que l’organisation intégrera ses talents de leader et capitalisera sur sa plus grande échelle pour investir dans son personnel, améliorer leurs opportunités de carrière et accroître leur capacité à être compétitive à l’échelle mondiale.

«Nous continuerons de maintenir la flexibilité de notre bilan», a déclaré Stephen M. Kadenacy, directeur financier. «Nous prévoyons d’utiliser notre solide flux de trésorerie disponible pour réduire notre niveau d’endettement, dans le but de revenir à notre ratio d’endettement cible à long terme d’environ deux fois la dette sur l’EBITDA d’ici la fin de 2017.»

AECOM deviendra l’une des plus grandes entreprises en termes de chiffre d’affaires dans le secteur de l’ingénierie et de la construction. La société fusionnée aura son siège à Los Angeles et sera la plus grande société cotée en bourse de cette ville. AECOM prévoit également de maintenir une présence opérationnelle clé à San Francisco, où URS a son siège.

Michael S. Burke sera le PDG de la société fusionnée, et les sociétés ont conçu une nouvelle structure de gestion opérationnelle qui comprendra des hauts dirigeants éprouvés d’URS et d’AECOM. John M. Dionisio, président exécutif d’AECOM, sera président du conseil d’administration et, à la clôture, AECOM élira deux membres du conseil d’administration d’URS au conseil d’administration d’AECOM.

«En nous appuyant sur l’expérience d’AECOM consistant à ajouter de nouveaux ensembles de compétences et à les fournir sur notre plateforme mondiale établie, nous prévoyons une intégration fluide et transparente», a déclaré Burke. «Nous développons des plans d’intégration qui nous permettront de réunir le meilleur des deux organisations. Le processus sera dirigé par les dirigeants des deux sociétés. »

La société fusionnée sera une société d’infrastructure de premier plan entièrement intégrée, desservant des clients sur un large éventail de marchés, notamment le transport, les installations, l’environnement, l’énergie, l’eau et le gouvernement. Les deux sociétés sont des leaders mondiaux dans le secteur des infrastructures.

URS ajoute aux capacités de construction d’AECOM, approfondissant une compétence de base qu’AECOM espère exploiter sur sa plate-forme mondiale. URS apporte également une solide expertise sectorielle sur des marchés finaux importants.

Burke a ajouté: «La combinaison d’AECOM et d’URS crée un leader de l’industrie avec une capacité inégalée pour fournir des solutions intégrées sur les marchés existants d’AECOM. Nous aurons la capacité de concevoir et de réaliser de grands projets d’infrastructure civile dans des secteurs tels que les transports et l’eau. En outre, nous prévoyons saisir les opportunités pour tirer parti plus largement de notre véhicule d’investissement direct, AECOM Capital. »

Classée comme une firme de conception d’ingénierie de premier plan par le magazine Engineering News-Record, AECOM est une société de services d’infrastructure et de soutien de premier plan entièrement intégrée, avec un large éventail de marchés, y compris le transport, les installations, l’environnement, l’énergie, l’eau et le gouvernement. Avec environ 45000 employés – y compris des architectes, des ingénieurs, des concepteurs, des planificateurs, des scientifiques et des professionnels des services de gestion et de construction – au service de clients dans plus de 150 pays à travers le monde, AECOM est un chef de file sur tous les marchés clés qu’elle dessert. AECOM offre un mélange de portée mondiale, de connaissances locales, d’innovation et d’excellence technique dans la fourniture de solutions qui créent, améliorent et soutiennent les environnements bâtis, naturels et sociaux du monde. Société Fortune 500, AECOM a réalisé un chiffre d’affaires de 8,0 milliards de dollars au cours des 12 mois clos le 31 mars 2014.

URS est l’un des principaux fournisseurs de services d’ingénierie, de construction et techniques pour les agences publiques et les entreprises du secteur privé du monde entier. La société propose une gamme complète de gestion de programmes; planification, conception et ingénierie; ingénierie des systèmes et assistance technique; construction et gestion de la construction; opérations et maintenance; gestion et opérations; informatique; et les services de déclassement et de fermeture. URS fournit des services pour les projets et programmes fédéraux, pétroliers et gaziers, d’infrastructure, d’électricité et industriels.