Aecon va équiper la nouvelle usine de PotashCorp de Rocanville

La division Lockerbie et Hole Eastern du groupe Aecon a signé une lettre d’intention avec Potash Corp of Saskatchewan pour un projet évalué à plus de 250 millions de dollars canadiens visant à installer l’intérieur d’une nouvelle usine de traitement sur le site minier près de Rocanville. La portée des travaux pour le projet comprend l’installation de tous les services publics et de l’équipement pour la nouvelle usine, y compris la tuyauterie de processus, l’électricité, la mécanique, l’instrumentation, le CVC et tous les équipements de traitement dans l’usine, où le minerai de potasse de la mine voisine sera traité.

Ce projet créera environ 800 emplois sur le chantier. La préparation du site devrait commencer au début de 2012 et cette partie du projet devrait s’achever à l’automne 2013, prête à être remise à PotashCorp pour la mise en service et le démarrage.

Cela fait suite à l’attribution d’octobre d’un projet similaire à plus petite échelle à la mine PCS Picadilly au Nouveau-Brunswick. Ce projet porte la valeur totale des projets annoncés par Aecon depuis septembre pour un certain nombre de clients à plus de 850 millions de dollars canadiens.

PotashCorp croit qu’un nouvel approvisionnement en potasse sera nécessaire dans les années à venir pour suivre le rythme de la demande croissante. En 2003, elle a lancé un programme d’expansion de 7,5 milliards de dollars canadiens visant à porter la capacité opérationnelle annuelle des mines existantes à 17,1 Mt d’ici 2015, soit environ le double du niveau de 2005.

À la mi-2011, les deux tiers de ce capital d’expansion étaient déjà dépensés et cinq parties d’un programme de neuf projets étaient achevées. L’entreprise poursuit ses travaux sur les quatre autres agrandissements à Cory, Allan, Rocanville et au Nouveau-Brunswick. On s’attend à ce que la capacité opérationnelle augmente au cours de chacune des quatre prochaines années, offrant la possibilité d’augmenter considérablement les volumes de ventes à mesure que la demande de potasse augmente.

«Notre division de Lockerbie et Hole Eastern a plus de 40 ans d’expérience dans l’installation des équipements et des systèmes complexes du site minier nécessaires à l’exploitation d’usines de traitement comme celle-ci», a déclaré Teri McKibbon, chef de l’exploitation d’Aecon. «Les gens du monde entier dépendent du Canada et de PCS pour extraire et traiter la potasse. Nous sommes extrêmement fiers de faire partie d’une industrie qui contribue à mettre ce pays sur la scène mondiale.