Le mineur sous contrat africain Moolmans poursuit son redressement malgré le COVID-19

Dans une déclaration commerciale pour l’exercice 2020 se terminant le 30 juin 2020, Aveng, en Afrique du Sud, a déclaré que son activité d’exploitation minière sous contrat de Moolmans «a montré des progrès continus sur le chemin du rétablissement de l’entreprise en tant que leader de l’exploitation minière à ciel ouvert en Afrique». Les états financiers complets pour FY2020 doivent être publiés le 30 novembre.

Le trimestre de mars à juin 2020 a été positivement impacté par une bonne performance opérationnelle sur la plupart des contrats avec un contrat déficitaire en raison des arrêts de l’article 54. L’entreprise est entrée en FY21 avec 81% des revenus budgétés garantis et continue de rechercher activement un certain nombre d’opportunités d’extension de contrats existants et de nouveaux travaux.

La performance de Moolmans pour l’année a été tirée par les fermetures liées au COVID-19 sur toutes les opérations pour la période de mars à juin 2020, les renégociations et extensions de contrats et le redressement substantiel des projets sous-performants. Malgré l’impact de l’arrêt lié au COVID-19 en Afrique du Sud, Moolmans publiera un petit bénéfice d’exploitation pour l’année jusqu’en juin 2020, ce qui représente un revirement important par rapport à l’exercice 2019.

Conformément aux règles de verrouillage de niveau 5 annoncées au début de la période de verrouillage initiale de l’Afrique du Sud, tous les contrats miniers dans le pays ont cessé et ont été placés sous surveillance et maintenance. Les pratiques d’entretien et de maintenance de Moolmans entreprises pendant cette période ont été conçues pour assurer la protection de ses actifs et pour permettre une reprise rapide des opérations. Depuis le passage au niveau 4 en Afrique du Sud, Moolmans a recommencé à exploiter pleinement la majorité de ses contrats d’exploitation minière à ciel ouvert. Dans le cadre du processus de remobilisation, Moolmans a mis en œuvre des précautions de santé et de sécurité spécifiques au COVID-19, conformément aux meilleures pratiques recommandées, pour garantir la protection du personnel contre une éventuelle infection.

Moolmans dispose désormais d’une base de contrats diversifiée couvrant une gamme de types de mines et de produits de base. Il comprend des opérations d’extraction à ciel ouvert dans les provinces du Cap Nord et du Mpumalanga en Afrique du Sud et en Guinée ainsi qu’une opération de fonçage de puits en profondeur dans la province de Limpopo en Afrique du Sud.

Il comprend dans les mines à ciel ouvert sud-africaines l’extraction du minerai et des déchets à la mine de zinc de Vedanta Gamsberg (fosses nord et sud); le chargement et le transport des morts-terrains de charbon et des matériaux à charge moyenne à la mine Klipspruit de South 32; chargement et transport de minerai de fer à la fosse Klipbankfontein d’Anglo American à Kolomela plus élimination des déchets à Sishen; et un service minier complet à la mine de manganèse de Tshipi Borwa. Ailleurs, il effectue le chargement et le transport de plus de 600 000 mètres cubes in situ par mois à la mine d’or Lefa de Nordgold en Guinée.

Il a également fait une grande résurgence dans le succès de ses opérations souterraines à grande échelle quand il a récemment achevé le fonçage du puits de 996 m Shaft 1 au projet de métaux du groupe Platreef d’Ivanhoe en Afrique du Sud. Le projet était resté sans incident de “ chute de sol ” depuis le début des opérations de fonçage de puits en juillet 2016.