African Metals obtient enfin une usine de DMS pour Luisha South

African Metals Corporation (AFR) a annoncé la livraison réussie de l’usine de séparation des milieux denses (DMS), de la banque de spirales et des équipements auxiliaires au projet de cuivre Luisha South dans la province du Katanga en RDC. La clarification des problèmes de documentation d’importation préexistants avec les douanes de la RDC avait retardé le transfert de l’enregistrement de propriété à Kundelungu Mineral Resources (KMR), une filiale d’AFR.

Une divergence dans les documents d’importation originaux associés à l’usine DMS a entraîné un transfert tardif de l’enregistrement de propriété à KMR. L’usine DMS a été initialement importée sous un certificat d’importation temporaire de deux ans en 2010. Le non-respect des protocoles et procédures d’importation a conduit les douanes de la RDC à retarder le transfert de l’enregistrement de l’équipement à KMR jusqu’à ce que les anciens propriétaires résolvent les problèmes de documentation. Les problèmes ont depuis été résolus à la satisfaction des douanes, et tous les documents nécessaires pour l’enregistrement complet de l’usine DMS auprès de KMR et le paiement des taxes dues par l’ancien propriétaire ont été finalisés.

M&J Investments a mis hors service et mobilisé avec succès l’usine DMS pour le projet Luisha Sud et achève actuellement la préparation et la construction du site. L’entreprise vise une mise en service à sec de l’usine d’ici la mi-décembre. Nigel Ferguson, PDG et président d’African Metals Corp, a déclaré: «La société est très heureuse d’annoncer la livraison de l’usine DMS. Les retards liés aux problèmes de documentation d’importation ont été regrettables et échappent au contrôle de l’entreprise, mais avec la résolution réussie des problèmes, l’entreprise a maintenant une voie claire pour les opérations commerciales. L’expérience de l’équipe M&J devrait permettre une construction et une mise en service efficaces de l’usine en temps opportun, en ciblant la production de concentrés d’oxyde de cuivre d’ici la fin de l’année.