Agnico Eagle testera la flotte souterraine automatisée soutenue par LTE à LaRonde Zone 5

La flotte de production complète LaRonde Zone 5 (LZ5) d’Agnico Eagle a été mise en service au troisième trimestre de 2018 (deux camions Sandvik et un LHD). Les essais pilotes d’exploitation minière automatisée utilisant le système Sandvik AutoMine devraient commencer au quatrième trimestre de 2018 pour les camions et le LHD. De plus, suite au déploiement réussi du réseau LTE à LaRonde Zone 5, Agnico Eagle dit installer un réseau similaire à la mine LaRonde. Une couverture complète sous le niveau 269 devrait être en place d’ici la fin de 2018, et la technologie sera évaluée pour une utilisation à LaRonde 3.

En 2003, la société a acquis LZ5. La propriété est adjacente et à l’ouest du complexe LaRonde et les anciens exploitants ont exploité le gisement à ciel ouvert. En février 2017, LZ5 a été approuvé par le conseil d’administration d’Agnico Eagle pour le développement. La production commerciale a été réalisée le 1er juin 2018. Au troisième trimestre de 2018, l’exploitation minière s’est poursuivie à LZ5, le minerai étant traité en juillet et le minerai stocké à la surface en août et septembre alors que l’usine traitait le minerai de Lapa. L’exploitation minière se poursuivra à LZ5 pendant le reste de 2018, mais afin de maximiser la production (tonnage et onces), le minerai de LZ5 sera traité par lots avec le minerai de Lapa jusqu’à la fin de 2018. Actuellement, le minerai stocké de LZ5 devrait être traité. en octobre et novembre. La productivité à LZ5 est légèrement meilleure que prévu. La dilution et la récupération minière sont légèrement meilleures que prévu, tandis que la récupération à l’usine est plus élevée que prévu.

Selon le plan actuel de la mine LZ5, un total d’environ 350 000 onces d’or devrait être extrait jusqu’en 2026. La société évalue le potentiel d’étendre ses opérations en profondeur et le long de la direction latérale sur la propriété Ellison, qui jouxte la LZ5 à l’ouest. Ellison héberge une ressource minérale indiquée de 68000 oz (651000 t titrant 3,25 g / t d’or) au 31 décembre 2017.

La mine LaRonde, détenue à 100% dans le nord-ouest du Québec, a atteint sa production commerciale en 1988. Des forages sont également en cours à LaRonde 3 avec un accent sur la conversion des ressources minérales en réserves minérales. L’entreprise continue d’évaluer une approche de développement par étapes entre le niveau 311 (une profondeur de 3,1 km) et le niveau 350 (une profondeur de 3,5 km). La société étudie également les meilleures approches de conception de LaRonde 3 et de la pyramide ouest actuelle en tenant compte du risque sismique potentiel dans la partie la plus profonde de la mine. La société évalue également le potentiel de développement de la zone 11-3, qui était en profondeur dans le passé de la mine Bousquet 2. Cette zone héberge actuellement une ressource minérale indiquée d’environ 126 000 onces d’or (824 800 t titrant 4,76 g / t d’or) et pourrait offrir une flexibilité de production supplémentaire pour le complexe LaRonde.