L’équipe de l’usine de traitement d’eau de Kittilä d’Agnico Eagle remporte un prix pour l’innovation de processus

Félicitations à l’équipe de l’usine de traitement des eaux d’Agnico Eagle Kittilä en Finlande – lauréats du prix Michel Letourneau de cette année, qui célèbre les réalisations en matière de travail d’équipe, d’amélioration de la productivité, de contrôle des coûts, d’innovation, de prévention des accidents et de santé et sécurité. Ces thèmes sont reflétés dans une campagne en cours à Kittilä qui encourage les suggestions des employés sur la façon d’améliorer les opérations d’extraction et de traitement.

L’initiative gagnante de l’équipe découle d’une idée initiale de traiter l’eau de process plus efficacement, proposée par l’ingénieur de production de l’usine de Kittilä, Tomas Mälkiä. L’équipe s’est ensuite réunie pour mettre en œuvre l’idée qui a eu un impact positif significatif sur la réduction de l’empreinte environnementale de la mine, tout en économisant de l’argent et en économisant l’énergie.

Mälkiä et ses collègues cherchaient des moyens d’optimiser le nouveau processus de la nouvelle usine de traitement de l’eau de Kittilä, en le rendant plus facile et plus efficace à exploiter, tout en garantissant que la qualité de l’eau à la fin du processus de traitement répondait à toutes les exigences des permis environnementaux.

En règle générale, le processus fonctionne en chauffant l’eau d’admission à une température suffisamment élevée pour créer la réaction chimique nécessaire – une réaction qui transforme les sulfates (un sous-produit du traitement des minerais de sulfure d’or) qui restent dans l’eau de la forme liquide à la forme solide, leur permettant à collecter et à éliminer avant de rejeter l’eau claire et propre dans l’environnement.

Mälkiä s’est demandé s’il était absolument nécessaire de chauffer l’eau pour déclencher la réaction chimique – une question cruciale étant donné que Kittilä est situé dans la région de Laponie au nord de la Finlande, où les eaux locales atteignent souvent une température glaciale de zéro (0 °) degré. pendant les mois d’hiver.

«Mon idée était que si l’eau coule constamment et est pompée vers l’étape suivante du processus, elle ne gèlera pas et nous pouvons essayer de précipiter le sulfate sans excès d’énergie thermique. Notre équipe a testé le concept sur une période de six mois, en maintenant le débit d’eau stable, en ajustant constamment les niveaux de sulfate, en optimisant l’équilibre du pH et finalement, nous avons obtenu les résultats dont nous avions besoin. Depuis, nous n’avons pas chauffé l’eau de process et cela n’a pas eu d’incidence sur les performances de l’usine. Nous continuons à répondre à toutes les exigences de notre permis environnemental. »

L’idée permettra à la mine d’économiser environ 1 000 Mwh d’énergie par an, ce qui équivaut à environ 100 000 € (140 000 $ CAN) par an. De plus, l’approche précédente exigeait que Kittilä consomme environ 100 000 litres de carburant chaque année pour chauffer l’eau, ce qui a un impact environnemental et financier majeur.

«C’est un honneur d’accepter ce prix au nom de l’équipe. Cela n’aurait certainement pas été possible sans un effort d’équipe, car mes collègues ont fourni l’expertise métallurgique et chimique pour faire fonctionner l’idée et nous sommes tous fiers de l’avoir vue aboutir.

Patrice Gilbert, vice-président, Santé, sécurité et communauté, a déclaré: «Nous avons sélectionné l’équipe de l’usine Kittilä et cette initiative comme lauréate du prix Michel Letourneau, car non seulement elle offre des résultats à triple résultat, mais elle met en lumière son impact. une idée et un changement peuvent avoir sur toute une organisation et sur l’environnement. »

Le PDG d’Agnico Eagle, Sean Boyd, a ajouté: «Ce type de réflexion novatrice continuera de stimuler notre performance chez Agnico Eagle. Cela nous encourage tous à jeter un second regard sur ce que nous faisons, comment nous le faisons et comment nous pourrions le faire mieux.

Tomas et Antti Heikkilä, superviseur quotidien, étaient récemment à Toronto où ils ont reçu le prix de l’homonyme du prix, Michel Letourneau lui-même. «Maintenant à la retraite, notre ancien collègue Michel Letourneau était l’un des champions les plus enthousiastes et les plus actifs d’Agnico Eagle en matière de leadership et d’innovation, particulièrement en santé et sécurité, puisqu’il était notre premier directeur corporatif de la santé et de la sécurité.