Allmineral lève la barre dans WHIMS avec gaustec-GHX

L’innovant gaustec ®La technologie de allmineral a été largement utilisée avec succès dans le traitement du minerai dans le monde entier depuis quelques années. La R&D continue a abouti à d’autres améliorations majeures dans la séparation magnétique humide à haute intensité. Avec une capacité de débit inégalée pouvant atteindre 1 400 t / h, le nouveau gaustec-GHX est «particulièrement efficace et rentable pour transformer le minerai de fer de faible teneur en fines d’alimentation de granulés de haute qualité commercialisables», déclare allmineral. L’augmentation de la demande mondiale de matières premières, combinée à une baisse constante de la qualité des matières premières minérales demandées, a suscité un nouvel intérêt pour le développement de séparateurs magnétiques à haute intensité et de plus grandes capacités. La société a déclaré que de nombreux facteurs font du gaustec-GHX une solution innovante: de nombreuses améliorations, une maintenance considérablement simplifiée, une consommation d’énergie réduite, une configuration plus petite de l’usine et une plus grande flexibilité grâce à des paramètres personnalisés variables, ainsi qu’une capacité de débit élevée.

Bien que les mines de minerai de fer à faible teneur bénéficieront de la nouvelle technologie, l’objectif principal est de récupérer les résidus de minerai de fer à faible teneur des étangs, avec d’énormes avantages environnementaux et économiques positifs. Sur la base de la nouvelle technologie gaustec-GHX, les travaux de construction d’une usine de traitement destinée à traiter les résidus de minerai de fer à 45% Fe ont débuté à la mine d’Itaminas au Brésil fin 2012. L’usine est entrée en service mi-2013 avec une capacité d’alimentation de 480 t / h et dispose de trois étapes de traitement (plus grossier, plus propre et re-nettoyant) dans une seule unité à un écart de matrice de 2,5 mm. La qualité du produit d’alimentation en granulés atteint 65% Fe avec une teneur moyenne des résidus de 35 %, environ équivalent à un rendement de 30% de la plante. La haute performance du premier gaustec-GHX a conduit à la construction d’une deuxième usine du même type pour la rétrogradation des résidus à <20% Fe. La mise en service de l’usine est prévue en 2014.