Altus Strategies: Nouveau générateur de projets d’exploration

Altus Strategies a été admis à la négociation sur le marché AIM de la Bourse de Londres la semaine dernière. La société a l’intention d’utiliser le produit net de son placement et de sa souscription pour financer d’autres explorations dans son portefeuille de projets au Cameroun, en Éthiopie, au Maroc et au Libéria, pour créer de nouvelles opportunités d’exploration et à des fins de fonds de roulement.

Steven Poulton, directeur général d’Altus, a commenté: «Altus exploite un nouveau modèle d’entreprise« générateur de projets », innovant et entrepreneurial dans le secteur minier. Notre inscription sur AIM marque une étape importante pour l’entreprise alors que nous accélérons notre croissance grâce à la découverte, l’acquisition et le développement de nouveaux projets en Afrique. Nous sommes ravis d’accueillir nos nouveaux actionnaires au registre.

«Avec le mantra« explorer, découvrir, répéter », Altus vise à offrir à ses actionnaires la possibilité de participer à une seule entreprise qui présente l’opportunité et la diversification à la hausse de plusieurs entreprises, tout en bénéficiant de l’efficacité d’une équipe de direction expérimentée et alignée.. Nous faisons cela en menant plusieurs programmes d’exploration simultanément, avant de créer des coentreprises sur nos découvertes avec des partenaires de l’industrie. Ces partenaires financent ensuite les phases d’exploration les plus coûteuses et les plus risquées pour gagner une participation majoritaire dans chaque projet. Nous pouvons également recevoir des paiements de revenus et de capitaux propres de nos partenaires. Cela signifie que contrairement aux juniors traditionnels, Altus peut être impartial sur les résultats de projets individuels et se concentrer plutôt sur la création de valeur à long terme en élargissant son portefeuille de découvertes, tout en minimisant la dilution des fonds propres.

«Depuis le ralentissement cyclique qui a débuté en 2011, Altus a mis en place un portefeuille de 12 projets, diversifiés sur sept matières premières dans quatre pays avec deux partenaires en coentreprise. Nous attendons avec impatience une période chargée à venir avec le produit du placement et de la souscription appliqué à nos programmes d’exploration actifs et à la croissance de notre portefeuille avec d’autres découvertes dans de nouvelles juridictions en Afrique.

Altus exploite un modèle disruptif qui embrasse la nature cyclique du secteur minier. L’objectif est de découvrir et de développer de multiples actifs afin de réduire les risques et d’améliorer les rendements. Cet objectif est atteint grâce à la découverte, l’acquisition, le développement et la monétisation d’un portefeuille diversifié de gisements minéraux en Afrique. La société recherche ensuite des partenaires de coentreprise tiers pour financer ce qu’elle considère comme les phases d’exploration les plus risquées, qui comprennent le forage et la définition des ressources, en échange d’une participation dans les projets individuels. Cette approche est conçue pour offrir le caractère facultatif à la hausse de plusieurs juniors avec l’efficacité d’une seule équipe de direction qui a fait ses preuves. En finançant et en diluant au niveau des projets par le biais de coentreprises, la société vise également à réduire sa dépendance à l’égard des marchés financiers pour le financement. Ce modèle vise également à aligner plus étroitement les intérêts de la direction de l’entreprise sur ceux de ses actionnaires.

La diversification est la caractéristique clé du modèle commercial de l’entreprise, ce qui signifie qu’elle ne dépend pas d’un actif ou d’un projet en particulier, et qu’elle n’est pas trop exposée à une juridiction ou à la volatilité des prix d’un seul produit. La société estime que ce modèle réduit les risques et permet à sa direction d’être disciplinée sur le plan commercial lorsqu’elle prend des décisions stratégiques d’exploration pour l’allocation du capital des actionnaires. En fonctionnant avec des frais généraux fixes et relativement rationalisés, Altus estime que l’argent peut être dépensé plus efficacement sur plusieurs projets. Cela permet à son tour de tester plus de cibles par dollar d’exploration investi, augmentant ainsi les chances de succès de l’exploration. Cela signifie également que le temps et le coût pour faire et tester des découvertes peuvent potentiellement être considérablement réduits.

Le domaine d’intervention est l’Afrique, où l’équipe de direction de la société possède une expertise significative et a démontré que des découvertes peuvent être faites rapidement et de manière rentable en surface. À l’avenir, Altus a l’intention de monétiser ses intérêts dans le projet à des primes substantielles par rapport au capital investi. Par la suite, lorsque le marché connaîtra à nouveau un ralentissement, Altus aura l’occasion d’accélérer ses stratégies de «banque foncière», en prévision de la prochaine reprise.