L’opération de bauxite Bel Air, basée à Bel Air, basée à Alufer, est à moitié achevée

Alufer Mining Ltd a fait le point sur l’avancement de la phase de construction de la mine de bauxite de Bel Air en Guinée, qui emploiera une flotte de mineurs à ciel ouvert de Wirtgen. L’exploitation minière comprend l’extraction de minerai de six fosses à ciel ouvert à 15 km de l’installation d’exportation de Cap Verga sur la côte atlantique du nord-ouest de la Guinée. Les fosses seront exploitées séquentiellement, en utilisant la technologie d’extraction à ciel ouvert de Wirtgen, suivie du transport de la bauxite vers l’installation d’exportation (EF), où des barges sont chargées pour transférer le minerai d’expédition directe (DSO) vers Capesizes dans la zone de transbordement (TSZ). situé à 32 km au large de la côte. Le transfert des DSO dans les navires aura lieu à la TSZ pour l’exportation.

Le projet aura une durée de vie d’environ 15 ans. Les infrastructures et installations liées au projet comprennent la zone de soutien de la mine (MSA) pour l’exploitation minière, la pointe de l’écran ROM, les stocks, un convoyeur menant à la jetée de 1 km à l’EF qui comprend un poste d’amarrage, le camp de la mine pour le logement des travailleurs et l’approvisionnement en eau., sites de déchets solides et d’assainissement. Le projet sera conçu pour une capacité de production en régime permanent de 5,5 Mt / an.

La mine Bel Air possède une ressource conforme au JORC de plus de 146 Mt de bauxite trihydrate de haute qualité avec de la silice à faible réactivité. L’entreprise est heureuse d’annoncer qu’elle en est maintenant à la moitié de son calendrier de construction et que le projet respecte les délais et le budget. Le premier minerai à bord est prévu pour le troisième trimestre de 2018, qui augmentera ensuite jusqu’à la production initiale à l’état d’équilibre de 5,5 Mt / an. Alufer est en train de construire et d’exploiter sa propre installation d’exportation dédiée et les travaux ici progressent bien. La construction des principales fondations de la chaussée est terminée et mesure 1,4 km de long, y compris le brise-lames. Le travail se concentrera maintenant sur le placement de la grande armure de roche le long des côtés, la finalisation de la séquence d’amarrage de bloc pour l’emplacement de chargement de la barge et l’achèvement de la couche supérieure d’agrégat sur laquelle le tapis roulant sera placé.

Les routes de transport reliant les fosses minières sont bien avancées et la construction du camp progresse également, la main-d’œuvre se déplaçant continuellement dans ce logement permanent. Alufer adopte les normes de performance environnementale et sociale de l’IFC ainsi que les Principes de l’Équateur en tant que meilleure pratique pour le projet Bel Air. Des études approfondies d’évaluation de l’impact social et environnemental se poursuivent et le feront pendant toute la durée de vie de la mine, et un certain nombre de projets communautaires ont été lancés et d’autres devraient démarrer dans les mois à venir. Alufer est entièrement conforme à la législation du travail guinéenne et actuellement 86% de la main-d’œuvre est guinéenne dont près de la moitié est originaire des villages locaux. La société s’engage à continuer à fournir des opportunités de formation et de développement à la main-d’œuvre locale lorsque cela est possible à mesure que le projet avance.