Au milieu de la dispute fiscale, First Quantum ouvre de nouvelles opérations en Zambie

En plein milieu de la querelle de la taxe minière en Zambie, un rapport du Globe and Mail du Canada note que First Quantum Minerals démarre une nouvelle mine de cuivre pour alimenter une fonderie de 850 millions de dollars que la société a commencé à exploiter à la fin du mois dernier «au milieu de frictions entre l’industrie minière et le gouvernement au sujet des changements fiscaux. » La fonderie de Kansanshi produira de 300 000 à 350 000 t / an de cuivre par an, a déclaré John Gladston, un porte-parole de l’entreprise en Zambie, dans une interview accordée au journal. «La mine Sentinel, d’un montant de 1,9 milliard de dollars, produira de 270 000 à 300 000 t de cuivre métallique concentré par an, a déclaré Gladston par téléphone.

First Quantum a retardé les projets de presque doubler la taille de la fonderie en raison de «l’incertitude budgétaire» de la Zambie, a-t-il déclaré. Un nouveau régime fiscal à partir du 1er janvier est un autre problème, a déclaré Gladston. Voir les rapports précédents sur ce problème.

Gladston a déclaré au Globe and Mail que les modifications fiscales «éliminent toute incitation aux dépenses en capital et renforcent la décision de report de First Quantum, une décision qui laisse le pays avec un déficit continu de capacité de fusion de cuivre».

Le premier Quantum a construit Sentinel en environ 2-1 / 2 ans, a déclaré Gladston, notant que «c’est une réalisation remarquable».