Amminex bat la technologie conventionnelle de réduction des NOx

Après des années d’essais routiers et de démonstrations sur la manière dont sa technologie de rupture réduit efficacement les émissions d’oxydes d’azote toxiques (NOx) pendant l’exploitation, Amminex a réalisé une percée commerciale majeure en remportant un contrat pour la modernisation de la majorité des bus urbains de Copenhague pour l’autorité de la circulation locale Movia. Amminex, en collaboration avec des partenaires locaux et Eminox basée au Royaume-Uni, a été sélectionnée pour effectuer la mise à niveau et installera des systèmes d’émissions complets à base de catalyseurs SCRT® dans lesquels la technologie Amminex ASDS ™ est le principal catalyseur d’une réduction optimale des NOx. Cela permettra aux bus de se conformer non seulement à la norme Euro VI, mais également à un futur resserrement supplémentaire attendu de cette norme qui répond aux émissions réelles de conduite (RDE).

La technologie Amminex ASDS libère tout le potentiel du catalyseur SCR en stockant et en injectant de l’ammoniac gazeux (NH3) dans le flux d’échappement. Cela permet une réduction très efficace des NOx dans toutes les conditions de conduite sans compromettre le rendement énergétique et l’empreinte CO2 du véhicule. De plus, il représente un avantage distinct dans les climats froids ainsi que dans les basses températures d’échappement.

Amminex Emissions Technology est une société danoise de technologies propres à croissance rapide. La technologie unique de réduction des NOx de la société est basée sur un système de stockage et de livraison d’ammoniac, appelé ASDS. Le réducteur du système est de l’ammoniac lié à un solide, appelé ensemble AdAmmine ™, pour réduire considérablement les émissions de gaz NOx toxiques provenant des gaz d’échappement des moteurs diesel.

Cette technologie établit une nouvelle référence dans l’industrie en permettant une réduction des NOx significativement plus élevée pour les véhicules que toute autre technologie connue. La technologie permet déjà des émissions de NOx inférieures à la future norme Euro VI pour les émissions réelles de conduite (RDE).