La mine d’or Pine Cove d’Anaconda termine son programme de modification de l’usine

Anaconda Mining a terminé avec succès une vaste gamme de mises à niveau de circuits et d’entretien régulier avec un temps d’arrêt minimal à son usine de Pine Cove à Terre-Neuve. Anaconda prévoyait d’apporter des modifications à diverses zones de l’usine, précipitées par le remplacement de ses deux filtres à tambour rotatif. En conséquence, au cours de la dernière partie de septembre et début octobre, l’équipe de Pine Cove a installé de nouveaux filtres à tambour, regarni le broyeur à boulets primaire, converti un réservoir de solution enceinte en un quatrième réservoir de lixiviation, ajouté un nouveau réservoir de solution enceinte, tout modifié réservoirs de lixiviation et effectué d’autres tâches d’entretien courant.Les mises à niveau et les travaux d’entretien prévus comprenaient divers éléments à la fois à l’avant (broyage / flottation) et à l’arrière (lixiviation / filtration) de l’usine. En tant que tel, le programme de modification a été divisé en étapes pour minimiser l’arrêt de l’usine entière et permettre à certaines parties du circuit de fonctionner pendant que le travail était effectué dans d’autres zones.

Le 19 septembre 2011, le broyage et la flottation ont été suspendus pour permettre le regarnissage du broyeur à boulets et l’entretien du circuit de flottation. On s’attend à ce que le profil des poussoirs de remplacement maintienne les taux de production cibles pendant les périodes où les aliments broyés sont plus grossiers et / ou plus durs. De plus, d’autres éléments d’entretien courant ont été abordés tels que les réparations de la goulotte d’alimentation, les inspections d’usure, la maintenance préventive associée aux équipements électriques et l’installation d’une nouvelle roue et d’un nouveau stator dans la cellule de flottation SFR. Cette étape de mise à niveau de l’usine s’est achevée le 24 septembre, permettant la reprise du broyage et de la flottation pour remplir les cuves de lixiviation.

Au cours de la même période, les circuits de lixiviation et de filtration ont continué à traiter l’inventaire des circuits des bassins de lixiviation. Au fur et à mesure que chaque réservoir de lixiviation était vidé, il a été converti en une configuration «en amont» avec des chicanes plus grandes pour aider à maximiser la récupération de la lixiviation. La configuration précédente était sensible aux pertes pendant les périodes de production à flottation élevée et exigeait une attention beaucoup plus grande de l’opérateur. De plus, un nouveau puisard de collecte des produits de lixiviation a été fabriqué et installé pour permettre au produit lessivé d’être pompé vers les nouveaux filtres à tambour qui sont 3 m plus hauts que les unités d’origine. En outre, le puisard offre une plus grande flexibilité de fonctionnement en cas de modification du temps de rétention ou de nécessité de maintenance.

À compter du 25 septembre, le circuit de filtration a été mis hors service pour permettre l’installation de nouveaux filtres à tambour. La nouvelle installation des filtres rotatifs à tambour à vide (RVDF) a été achevée le 3 octobre, suivie de l’installation du tissu, du repulpeur et de la nouvelle installation de refoulement de la pompe. Les unités ont été entièrement mises en service et pleinement opérationnelles le 7 octobre. L’installation proprement dite a été achevée dans les délais, bien que certaines modifications des plates-formes aient été nécessaires pour améliorer la sécurité et l’exploitation.

Les nouveaux filtres à tambour ont une flexibilité considérable pour permettre aux deux unités d’être utilisées en série, en parallèle ou déconnectées individuellement pour la maintenance, minimisant ainsi les temps d’arrêt. Le nouveau système de pompe d’alimentation devrait fournir aux opérateurs un contrôle plus précis du débit d’alimentation afin de permettre un débit maximal lors des fluctuations de la production de concentré.

D’autres améliorations de l’usine au cours de la période comprenaient un nouveau réservoir de solution enceinte d’une capacité de 40 000 litres. Avec un nouveau réservoir, le réservoir de solution enceinte d’origine a été reconfiguré en un réservoir de lixiviation, offrant un temps de rétention supplémentaire de 40 heures et une plus grande capacité au circuit de lixiviation.

Depuis que les filtres RVDF sont devenus pleinement opérationnels, l’équipe de Pine Cove travaille à optimiser les modifications apportées au circuit, en équilibrant le flux de matière et en retrouvant un état stationnaire. L’entreprise prévoit de revenir aux paramètres d’exploitation normaux sur l’ensemble du circuit d’ici la fin octobre, date à laquelle elle pourra mesurer l’impact des modifications sur les résultats de l’usine. 

Le président et chef de la direction, Dustin Angelo, a déclaré: «Les nombreuses améliorations du circuit entreprises récemment devraient compléter les mises à niveau d’usine effectuées l’été dernier et nous aider à fonctionner de manière cohérente aux niveaux cibles. Même si Pine Cove vient de commencer la production à plein régime, l’usine a déjà montré des signes positifs indiquant que les récentes modifications s’avéreront bénéfiques à long terme. Plus important encore, l’entreprise reconnaît et apprécie la coopération et les efforts de ses employés et des diverses forces sous contrat pendant que ces modifications ont été effectuées. Tous les travaux ont été effectués sans un seul incident de sécurité, ce qui a contribué aux réalisations continues de la société en matière de sécurité. »