Anglo Coal South Africa remporte un prix pour son programme sur le VIH et le sida sur le lieu de travail

Anglo Coal South Africa, filiale à 100% de la société minière Anglo American, a reçu le prix d’excellence en affaires du meilleur programme sur le lieu de travail de la Global Business Coalition (GBC) sur le VIH / sida, la tuberculose et le paludisme. Ce prix est pour le programme de l’entreprise axé sur la lutte contre le VIH et le sida en Afrique du Sud et sera remis à Ben Magara, PDG d’Anglo Coal South Africa ce soir lors d’un dîner de remise de prix à Washington DC L’événement sera suivi par des leaders mondiaux de la santé, y compris des hauts responsables. Fonctionnaires de l’administration Obama et représentants de l’ONUSIDA, de l’Organisation mondiale de la santé et du Fonds mondial.

Le VIH et le sida ont un impact majeur sur des millions de vies en Afrique australe et Anglo Coal estime que quelque 1 300 de ses 9 300 employés dans la région sont actuellement infectés par le VIH. Selon Anglo American, «ce prix a été décerné en reconnaissance du travail révolutionnaire que l’entreprise accomplit en Afrique du Sud avec sa réponse globale au VIH / sida pour les employés et leurs familles.»

Tous les employés d’Anglo Coal sont activement encouragés à effectuer des tests chaque année, les membres supérieurs de l’équipe de direction faisant des tests de dépistage du VIH en public pour montrer l’exemple. Les employés dont le test est positif peuvent s’inscrire à un programme gratuit de gestion du VIH offrant soins, soutien et traitement. À la suite de cette réponse, l’entreprise a constaté un engagement massif des employés sur cette question et 94% des travailleurs permanents ont été testés pour le VIH depuis le début du programme. Anglo Coal espère maintenant avoir réduit de moitié le nombre de nouvelles infections par rapport à 2005 d’ici la fin de 2009.

«Ces prix sont décernés à un groupe d’entreprises d’élite qui a établi la norme d’excellence dans l’action commerciale visant à vaincre la maladie», a déclaré John Tedstrom, président et chef de la direction de GBC. «Ils montrent ce qu’une entreprise peut faire et comment le faire de manière extrêmement efficace. Nous avons besoin de plus d’entreprises pour entreprendre ce genre d’action. La lutte contre le VIH / sida, la tuberculose et le paludisme ne peut être gagnée sans que le secteur des entreprises s’intensifie et joue un rôle actif – et Anglo American et, en particulier, sa division Anglo Coal fait exactement le genre de chose que toutes les entreprises peuvent et devraient faire. fais. Anglo American ne se contente pas de parler, ils agissent. Et leur action sauve des vies.

Magara a commenté: «Nous nous sommes consacrés à la question du VIH et du sida depuis les années 1990 et grâce à un excellent leadership, un système simple et clair avec un soutien médical de classe mondiale et une passion parmi tous nos employés pour lutter contre le VIH et le sida, nous faisons progrès contre cette maladie. Nous sommes extrêmement fiers de cette reconnaissance de la part du GBC et Anglo Coal continue d’accroître ses efforts dans ce domaine, ayant récemment étendu son engagement politique pour inclure les familles de tous nos employés.

Pour assurer une plus large sensibilisation de la communauté aux problèmes liés au VIH et au sida, Anglo Coal a recruté et formé plus de 250 «pairs éducateurs». En outre, Anglo American engagera cette année plus de 1,2 million de dollars dans les services de santé et de lutte contre le sida dans les zones défavorisées d’Afrique du Sud.

Les prix GBC récompensent les entreprises qui ont démontré un engagement, une action et des résultats extraordinaires et qui ont obtenu un succès exceptionnel en mettant leurs actifs au service de la lutte contre ce qu’ils qualifient de «trois des plus grandes menaces de notre temps».

Anglo American est le principal employeur du secteur privé en Afrique du Sud, avec plus de 100 000 personnes employées dans ses opérations. C’était la première grande entreprise en Afrique du Sud à offrir un traitement antirétroviral gratuit à tous ses employés en 2002. Il y a actuellement 7 300 employés inscrits au programme de gestion de la maladie du VIH dans toutes les sociétés du groupe en Afrique du Sud.