Un rapport annuel sur les tendances de l’exploration dans le monde révèle que l’exploration minière mondiale se remet du creux de 2016

S&P Global Market Intelligence rapporte une baisse de 21% de l’exploration mondiale des métaux non ferreux. Le dernier rapport World Exploration Trends (WET) a montré une quatrième année consécutive d’exploration en baisse. Il est basé sur la 27e étude des stratégies d’exploration d’entreprise (CES) de S&P Global Market Intelligence, qui a calculé que le budget total de l’industrie minière pour l’exploration des métaux non ferreux n’était que de 7,2 milliards de dollars en 2016, contre le record de 21,5 milliards de dollars prévu en 2012. Malgré la forte baisse dans les budgets d’exploration annuels, les trois derniers trimestres ont apporté des signes d’optimisme pour une industrie en difficulté depuis longtemps. Depuis mars dernier, les sociétés d’exploration sont de plus en plus en mesure de lever des fonds et de redémarrer des programmes ciblés. La forte baisse des budgets d’exploration peut être attribuée à la méfiance des investisseurs vis-à-vis de l’exploration et à une réduction significative des dépenses des sociétés productrices qui cherchaient à améliorer leurs marges bénéficiaires.

L’estimation de l’exploration pour 2016 est basée sur des informations recueillies auprès de plus de 2 000 sociétés minières et d’exploration dans le monde, dont près de 1 600 avaient des budgets d’exploration d’au moins 100 000 $. Ces budgets déclarés s’élevaient à 6,89 milliards de dollars, et 310 millions de dollars supplémentaires auraient été budgétisés par des entreprises pour lesquelles les données n’étaient pas disponibles.

Conclusions supplémentaires du rapport:

  • Le Canada était la cible nationale la plus populaire, représentant 14% du total mondial
  • L’Ontario représentait 23% du budget global d’exploration au Canada, suivi du Québec avec 18%
  • Malgré une baisse de 19% de son allocation en dollars, l’or représentait toujours 50% du budget canadien. Les dépenses prévues pour les métaux communs ont diminué de plus de 33% par rapport à 2015, ce qui a fait baisser sa part du budget total du Canada de 17% à 14%
  • À l’échelle mondiale, l’or est resté la matière première la plus explorée l’année dernière, le métal jaune représentant 48% du budget d’exploration mondial, ce qui correspond au niveau record de 2011.
  • En dollars, l’exploration aurifère a reculé à son plus bas niveau depuis 2006, perdant 643 millions de dollars, ou plus de 16%, à 3,30 milliards de dollars.