Un autre acteur majeur perd confiance au Venezuela avec la vente d’Hecla

Hecla Mining Co vendra ses filiales engagées dans des activités vénézuéliennes à Rusoro Mining (Rusoro) pour 25 millions de dollars, soit 20 millions de dollars en espèces et 4 273 504 actions ordinaires de Rusoro. La transaction dépend de l’approbation réglementaire. Le président et chef de la direction de Hecla, Phillips S. Baker, Jr., a déclaré: «La vente de nos propriétés vénézuéliennes fait partie de notre stratégie de réduction du financement mis en place pour acquérir Greens Creek. Avant cette transaction, Hecla a rapatrié environ 39 millions de dollars en espèces, ce qui a généré une perte de change de 14 millions de dollars. Cette transaction génère des liquidités immédiates provenant à la fois de la vente des actifs et du rapatriement de 25 millions de dollars de liquidités de nos filiales vénézuéliennes. »

Hecla porte actuellement les propriétés vénézuéliennes à une valeur comptable de 39 millions de dollars, de sorte que la transaction devrait entraîner une perte avant impôts sur la vente de l’ordre de 10 millions de dollars à 12 millions de dollars, sous réserve des ajustements normaux après la clôture. La perte de change de 14 millions de dollars sera également présentée dans les résultats du deuxième trimestre de 2008. Baker a déclaré: «Nos opérations au Venezuela étaient très importantes pour Hecla au début des années 2000, à une époque où les prix des métaux précieux étaient déprimés. Mais plus récemment, cette opération est devenue une proportion beaucoup plus petite de la valeur de notre société, à mesure que les revenus de nos propriétés d’argent aux États-Unis ont augmenté. En fait, en 2007, l’unité de La Camorra ne représentait que 3% de notre marge brute annuelle. »

La vente de l’unité La Camorra devrait ramener l’estimation de la production d’or de Hecla en 2008 à environ 70 000 onces (par rapport aux prévisions antérieures de 115 000 onces), la majorité de cette production provenant de sous-produit de la mine Greens Creek. Baker a déclaré: «2008 est une année de transition pour Hecla, car nous constatons une réduction de la production d’or mais une augmentation de la production d’argent. Et même si nous ne détiendrons pas de mine d’or primaire, nous continuerons de considérer les propriétés aurifères dans des pays politiquement sûrs qui tirent parti de notre expertise en tant que mineur souterrain.