Antamina accepte un programme d’investissement social

Le gouvernement péruvien et Minera Antamina, qui exploite la plus grande mine combinée de cuivre et de zinc au monde, ont conclu un accord avec une communauté du nord des Andes sur des projets d’investissement social. Une table ronde sur le développement dans la communauté de Jangas dans la région d’Ancash a convenu d’un investissement de 20 millions de soles (7,1 millions de dollars) dans les infrastructures, selon le ministère de l’Énergie et des Mines (MEM), rapporte BNAmericas.

Les projets comprennent 9,86 millions de soles dans l’irrigation et 4,1 millions de soles dans les infrastructures électriques, les programmes de santé et d’éducation et 6,17 millions de soles dans les systèmes de prévention et d’atténuation des catastrophes naturelles, a déclaré le vice-ministre des Mines Guillermo Shinno dans un communiqué.

Depuis 2011, le gouvernement du président Ollanta Humala a mis en place au moins 20 tables rondes sur le développement dans les communautés andines pour atténuer l’opposition aux projets miniers.

Antamina, qui malgré ses excellents programmes de développement communautaire a fait face à des protestations environnementales répétées depuis son lancement en 2001, a achevé une expansion de 1,3 milliard de dollars à la fin de 2012. L’expansion a augmenté la capacité de traitement du minerai de 94 000 t / j à 130 000 t / j après les travaux d’exploration. augmenté les réserves minérales de 77%.

Selon MEM, Antamina a produit 461 058 t de cuivre, 315 802 t de zinc, 4 032 t de plomb, 4 544 t de molybdène et 520 871 kg d’argent.

Glencore Xstrata et BHP Billiton détiennent chacun une participation de 33,75% dans Antamina, tandis que Teck Resources en détient 22,5% et Mitsubishi en détient 10%.