Anvil Mining augmente massivement Kinsevere

Les gisements de cuivre-cobalt d’Anvil Mining à Kinsevere-Nambulwa, à 27 km au nord de Lubumbashi, la capitale provinciale de la province du Katanga en RDC, semblent, comme une grande partie de cette région, très prometteurs. La ressource minérale mesurée et indiquée a été augmentée de plus de 400% pour atteindre 865 300 t de cuivre contenu. AMCK, une coentreprise formée par Anvil and Mining Company of Katanga (MCK), a achevé une mise à jour de l’inventaire des ressources en cuivre du projet Kinsevere. AMCK a un Contrat d’Amodiation exclusif avec la Gécamines, titulaire des propriétés minières.

La ressource totale mesurée et indiquée est maintenant de 20,09 Mt à 4,3% Cu, avec une autre ressource inférée de 20,92 Mt à 3,4% Cu. L’estimation précédente des ressources minérales, annoncée en novembre 2005, était basée sur le programme de forage de phase 1 d’environ 8 000 m réalisé sur les gisements de Tshifufia, Tshifufiamashi et Kinsevere Hill. Le programme de forage de la phase 2 de 2006 de 17 220 m, entièrement axé sur le gisement Tshifufia, a permis de découvrir une zone de cuivre minéralisée beaucoup plus épaisse que prévu à Tshifufia.

Bill Turner, président et chef de la direction d’Anvil Mining, a déclaré: «Les résultats de forage de Tshifufia ont dépassé nos attentes et, en raison de la taille de la dernière estimation des ressources minérales et du potentiel supplémentaire important qui existe, nous avons décidé de doubler l’échelle de l’usine SX-EW de phase II prévue de 30 000 à 60 000 t / an de cuivre SX-EW. Compte tenu de ce changement de plan inattendu mais positif, l’étude de faisabilité sur le développement de la phase II SX-EW sera désormais achevée au cours du deuxième trimestre de 2007. »

Le forage de phase 2 sur les gisements voisins de Tshifufiamashi et de Kinsevere Hill sera entrepris cette année.

En plus du forage des ressources en cuivre oxydé à Tshifufia, six trous au diamant ont été forés au-delà de la base de l’altération (à environ 100 m sous la surface) l’an dernier, afin de tester davantage la minéralisation sulfurée sous-jacente. Le premier des deux trous profonds au diamant forés à Tshifufia en 2005 a recoupé 85 m de 9,5% Cu dans la zone oxydée, suivis immédiatement par 272 m de 3,2% Cu dans la zone sulfurée sous-jacente. Des résultats comparables ont été rapportés dans le cadre du programme de phase 2. Une ressource minérale présumée de 15,4 Mt à 2,9% Cu a été définie à partir des huit trous forés dans les sulfures, à ce jour.

Par la suite, Anvil a conclu un accord pour acquérir une participation supplémentaire de 15% dans les droits miniers des gisements de cuivre-cobalt de Kinsevere-Nambulwa. L’intérêt supplémentaire sera acquis auprès de MCK. La participation d’Anvil dans AMCK et la coentreprise Kinsevere-Nambulwa passera de 80% à 95% à la clôture de cette transaction.

Le numéro de février d’ International Mining comprend un examen approfondi de la ceinture de cuivre d’Afrique centrale.