Anvil fait avancer Kinsevere

Anvil Mining poursuit le développement de 35 millions de dollars de l’étape I des gisements de cuivre / cobalt de Kinsevere après l’achèvement de l’étude de faisabilité au début de mai 2006. Le projet de Kinsevere, qui comprend les gisements de Kinsevere Hill, Tshifufia et Tshifufiamashi, est situé à 27 km au nord. -au nord-est de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga en République démocratique du Congo (RDC). La Joint Venture Company AMCK sprl, dans laquelle Anvil détient une participation de 70%, et Mining Co of Katanga sprl, (MCK), une société congolaise locale qui détient une participation de 30%, développeront le projet Kinsevere dans une approche progressive similaire à celle précédemment utilisé par Anvil pour développer avec succès ses mines en exploitation de Dikulushi et Kulu en RDC. Le développement de Kinsevere Stage I comprend la construction d’une usine de concassage (qui a été conçue pour répondre aux besoins de l’expansion future prévue), d’une usine de séparation des milieux lourds (HMS) de 1 Mt / an et d’un four électrique à arc (EAF), avec un capacité de produire environ 23 à 25 000 t / an de lingots de «cuivre noir» d’une teneur de 85 à 95% de cuivre.  

Il est prévu que la phase I sera achevée à la fin du premier trimestre de 2007. La phase I comprendra une mise à niveau de la route d’accès existante de 25 km dans le projet, la construction d’une ligne électrique de 27 km à partir de la centrale hydroélectrique nationale de 220 KVA. système de réseau (avec capacité intégrée supplémentaire pour la mise à niveau et l’expansion ultérieures de SX-EW) et bâtiments auxiliaires sur site Le financement de cette première phase de construction d’un coût de 35 millions de dollars proviendra des liquidités existantes de l’entreprise, qui à la fin du premier trimestre de 2006 s’élevaient à 112 millions de dollars. Il est prévu que la coentreprise modernisera et agrandira les installations de traitement du HMS-EAF d’ici deux ou trois ans avec une usine SX-EW capable de produire 30 000 t / an de cuivre cathodique de qualité LME «A». Une étude de faisabilité sur la mise à niveau de la phase II SX-EW a commencé et devrait être achevée au cours du quatrième trimestre de 2006. Une partie importante de l’infrastructure requise pour le développement de la phase II SX-EW sera achevée pendant la phase I de la construction.

Bill Turner, président et chef de la direction, a déclaré: «L’approche de développement par étapes d’Anvil a été utilisée avec beaucoup de succès dans les mines de Dikulushi et de Kulu et nous sommes convaincus qu’elle nous servira bien à Kinsevere, qui sera le troisième développement minier de la société en RDC depuis 2002. Avec des ressources de trésorerie existantes de plus de 112 millions de dollars, aucune dette, n’étant pas couverte et ayant deux mines de cuivre à ciel ouvert en exploitation générant de solides flux de trésorerie, la société est dans une excellente position pour livrer les développements de Kinsevere Stage I et Stage II, ainsi que pour poursuivre d’autres extensions de projets dans son pipeline de projets en RDC. Avec le développement de Kinsevere, la société sera bien placée pour réaliser son objectif à court terme de produire 100 000 t / a de cuivre, dont une grande partie devrait être du cuivre cathodique « .