L’Asie reste au centre des préoccupations, engage le nouveau président de VCE

Le nouveau PDG de Volvo Construction Equipment (VCE), Pat Olney, a profité de sa première grande conférence de presse pour souligner l’engagement continu de l’entreprise à développer ses activités et sa clientèle en Asie. S’exprimant lors de sa conférence de presse inaugurale en tant que président et chef de la direction, Olney a présenté l’ambitieuse stratégie de croissance de l’entreprise pour la Chine et la région asiatique au sens large. Il a également profité de l’occasion pour rassurer le marché sur le fait qu’il n’y aura pas de rupture radicale avec la stratégie asiatique existante et très réussie, promue sous la direction de l’équipe dirigeante de son prédécesseur, dont il était un haut responsable.

Olney s’est entretenu à Shanghai le 17 mai avec des journalistes chinois de grands titres du commerce et des affaires, où il a présenté un ensemble d’initiatives destinées à étendre les opérations de la société et à augmenter sa clientèle en Asie. Ce n’est pas un hasard si la Chine a été choisie comme premier grand discours d’Olney en tant que président, étant donné l’importance du pays et de la région au sens large. La société a vu son chiffre d’affaires doubler dans la région en 2010, faisant de l’Asie sa plus grande zone de vente.

«Volvo est bien positionné, à la fois en Chine et dans le reste de l’Asie, pour capitaliser sur l’énorme opportunité de marché et le potentiel de croissance», a commenté Olney. «Notre approche à deux marques (Volvo et SDLG) offre un avantage unique pour répondre aux besoins d’une clientèle beaucoup plus large. Nous soutiendrons cette approche avec des produits dédiés à ce marché, en utilisant les connaissances chinoises locales et en tirant parti d’une empreinte asiatique étendue de fabrication et de distribution. Ces produits offriront une sécurité, une qualité et un respect de l’environnement supérieurs, ainsi que le meilleur rendement énergétique de sa catégorie. »

VCE a maintenu un engagement d’investissement important ces dernières années. La société a récemment annoncé le lancement de ses nouveaux tombereaux articulés Volvo F-Series, de ses chargeuses sur pneus série G et d’une pelle sur chenilles EC200B localisée en Chine. Celles-ci viennent en plus d’une gamme de quatre modèles de pelles spécifiques à la Chine – fabriquées et commercialisées par le partenaire de la coentreprise de Volvo en Chine, Lingong, sous la marque SDLG.

Les offres de produits et de services souples ont également évolué constamment pour mieux répondre aux besoins des clients. Le «Volvo Hose Service» est une autre initiative de Volvo visant à améliorer la disponibilité des machines pour les clients en permettant un remplacement plus rapide des flexibles sur les machines, réduisant ainsi les temps d’arrêt de la machine et le coût des flexibles jusqu’à 30% du niveau actuel. Dans le cadre de l’initiative Volvo Hose Service, tous les concessionnaires Volvo en Chine seraient équipés d’un équipement de fabrication de flexibles à la pointe de la technologie approuvé par Volvo.
 
En termes de conception et de fabrication, les investissements en Chine comprennent la création d’un centre technologique Volvo de 30 millions de dollars à Jinan et une expansion et un investissement de 88 millions de dollars des installations de Linyi de la société. Cela s’ajoute aux investissements de 30 millions de dollars réalisés dans l’usine de pelle Volvo à Shanghai depuis 2003. Ces initiatives s’accompagnent d’un programme ambitieux visant à étendre le réseau de distribution de l’entreprise en Chine.

«Volvo s’est engagé à soutenir la capacité, la distribution et l’offre de produits en Chine et dans toute l’Asie», a conclu Olney. «Nous y parviendrons grâce à un programme complet d’investissements dans nos activités industrielles asiatiques, un renforcement de notre réseau de concessionnaires et une expansion des produits de marque Volvo et SDLG qui sont plus étroitement adaptés aux besoins spécifiques des clients de cette région.»