Atlas Copco lance 6thSense – voie numérique pour l’intégralité de l’intégration de systèmes dans le secteur minier

L’automatisation et la numérisation sont l’avenir de l’industrie. Mais l’automatisation ne concerne pas uniquement les machines contrôlées à distance. Atlas Copco propose des produits connectés intelligents et, avec le nouveau concept, 6thSense fait un pas en avant dans la connexion de tous les systèmes. «Nous faisons maintenant un grand pas en avant sur la voie numérique de l’intégration des systèmes dans les mines, les carrières et les tunnels. Avec 6thSense, vous êtes en mesure d’améliorer votre exploitation d’une manière complètement nouvelle », déclare Olav Kvist, vice-président de la technologie minière.

«6th Sense», explique Kvist, «est tout au sujet de l’interopérabilité, de l’analyse avancée des données et d’un processus de travail où nous aidons nos clients à prendre les bonnes mesures pour améliorer leurs opérations. Chaque petit pas se traduit par les avantages évidents de 6th Sense: sécurité accrue, prévisibilité accrue et productivité accrue. »

Avec 6th Sense, Atlas Copco intègre l’équipement, les services et l’automatisation avec des systèmes d’analyse et de gestion avancés. Pour y parvenir, Atlas Copco investit à la fois en interne et s’associe à des partenaires externes.

Kvist poursuit: «Nous ne sommes pas seuls dans ce domaine. Nous développons des collaborations et des partenariats clés avec un certain nombre d’entreprises dont les performances et les capacités sont excellentes. »

Atlas Copco a annoncé des partenariats et des collaborations avec Mobilaris MCE, Dassault Systemes et IBM. Avec ce point de vue de l’écosystème sur l’automatisation, Atlas Copco affirme qu’il «continuera à être un partenaire à long terme de ses clients dans leur cheminement vers une sécurité, une prévisibilité et une productivité accrues».

Les clients sont actuellement à différents niveaux de productivité et recherchent continuellement de nouvelles façons d’améliorer leurs opérations. C’est là qu’Atlas Copco, avec son parcours numérique 6th Sense, peut être un élément clé pour répondre aux besoins spécifiques des clients.

Joe Farrugia, vice-président des opérations technologiques mondiales, explique: «L’essentiel est que la plupart d’entre eux puissent prendre des mesures importantes sur leur flotte existante.»

6th Sense peut être défini en quatre niveaux, fonction de la machine, autonomie de la machine, autonomie du processus et intégration du système. En bref, les niveaux peuvent être décrits comme suit.

Le premier niveau – la fonction de la machine – est l’assistance de l’opérateur par des fonctions de machine automatisées. Les systèmes de surveillance facilitent l’accès et la collecte des données tandis que les systèmes de contrôle fournissent une fonctionnalité d’assistance à l’opérateur améliorant la valeur de la machine utilisée.

Passer au niveau supérieur – Autonomie de la machine – c’est l’automatisation d’une machine complète et le contrôle à distance d’une ou plusieurs machines en même temps. Vous optimisez la pleine capacité de votre équipement en évitant de vous adapter aux horaires normaux du personnel. En plus de ce fonctionnement autonome, la machine fonctionne de manière cohérente selon ses spécifications, améliorant la durée de vie et réduisant l’usure due à une utilisation manuelle.

Le troisième niveau – l’autonomie des processus – est le moment où les machines commencent à se connecter d’un point de vue de travail. Il s’agit de l’automatisation d’un processus complet avec une flotte mixte communiquant de machine à machine, avec un positionnement en temps réel intégré aux systèmes de planification et d’aide à la décision. Telles que l’interopérabilité complète dans un processus de cycle forage-dynamitage.

Le niveau final et le plus élevé – l’intégration du système – est l’intégration complète des processus et des systèmes sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Cela comprend des analyses avancées, la gestion du trafic, la gestion totale des actifs et toute la gestion des opérations.