L’expertise de l’Australie en matière de gouvernance des ressources est promue pour stimuler l’investissement dans l’exploitation minière africaine

L’expertise de l’Australie en matière de gouvernance des ressources minérales a été promue comme un moyen d’aider le secteur minier africain à harmoniser les cadres politiques et à attirer les investissements. La directrice exécutive de MCA Victoria, Megan Davison – apparaissant dans un panel à Investing in African Mining Indaba 2018 à Cape Town – a souligné l’importance de politiques et de réglementations axées sur les résultats pour permettre à l’industrie d’être innovante et comme moyen de minimiser les changements réglementaires constants.

Le MCA a participé à la session Australie-Afrique: le rôle clé de l’Australie dans la construction d’un avenir prospère pour le secteur minier africain, avec le ministre namibien des Mines et de l’Énergie, l’hon. Obeth Kandjoze, haut-commissaire de l’Australie en Afrique du Sud Adam McCarthy, ministre des Mines et du Pétrole de WA l’hon. Bill Johnston et des représentants de Shepstone & Wylie, d’Orica et du groupe Australie-Afrique des minéraux et de l’énergie.

La table ronde a débattu de la manière dont les partenariats Australie-Afrique existants pourraient être renforcés pour faciliter l’apprentissage grâce au partage d’expériences. Le Water Accounting Framework de l’industrie australienne des minéraux a été référencé comme un outil qui peut être partagé pour gérer les ressources en eau.

Indaba soutient la capitalisation et le développement réussis des intérêts miniers en Afrique, unissant les investisseurs, les sociétés minières, les gouvernements et d’autres parties prenantes du monde entier pour apprendre et créer des réseaux pour faire progresser l’exploitation minière en Afrique. Indaba se consacre également à soutenir l’éducation, le développement de carrière, le développement durable et d’autres causes importantes en Afrique.