Le déblayage et le chargement automatisés s’accélèrent à LaRonde Zone 5

Les efforts d’automatisation du complexe LaRonde de Mines Agnico Eagle au Québec, au Canada, ont continué de s’accélérer au cours du trimestre de mars 2020, la société ayant ajouté un foret de production automatisé pour les essais à la mine LaRonde.

Le complexe, qui comprend la mine souterraine LaRonde et l’exploitation souterraine LaRonde Zone 5, teste des équipements de déblayage et de chargement autonomes depuis plus d’un an.

Dans ses résultats du trimestre de mars – qui ont vu la société déclarer une perte nette trimestrielle de 21,6 millions de dollars malgré une production du groupe augmentant à 411366 oz (contre 398217 oz un an plus tôt) – la société a déclaré qu’elle évaluait une augmentation du taux d’exploitation minière à 3000 t / d (prévision précédente de 2 800 t / j) à LaRonde Zone 5. Cela fait suite à une augmentation du tonnage quotidien au cours du dernier trimestre grâce à des améliorations continues de la productivité et à la mise en œuvre réussie de l’automatisation (déblayage et transport autonomes).

Agnico a également déclaré que le déblayage et le transport automatisés avaient déjà dépassé l’objectif de 15% du tonnage 2020 pour le seul trimestre de mars.

La société a déclaré: «En 2020, la société continuera à tester et à affiner les techniques d’exploitation minière automatisée à LZ5. L’objectif est d’augmenter le tonnage extrait à distance à plus de 15% du total des tonnes extraites en 2020. Au cours du premier trimestre 2020, LZ5 a atteint l’objectif de dépasser 15% du total des tonnes extraites à distance et atteint un nouveau record quotidien avec 2200 t / j extrait avec la flotte automatisée. »

À la mine LaRonde, pendant ce temps, la société a déclaré qu’elle continuait de tester des équipements automatisés lors de l’opération, expliquant qu’au cours du trimestre de mars 2020, la société avait commencé à tester un foret de production automatisé.