Mauvaise nouvelle sur l’offre de BHP Billiton pour Rio

Le ministère américain de la Justice (DoJ) et la Federal Trade Commission (FTC) ont accordé la résiliation anticipée de la période d’attente Hart-Scott-Rodino (HSR) pour le projet d’acquisition de Rio Tinto par BHP Billiton et la division antitrust du DoJ a conclu son revoir sans autre action. Tout ce qui fait avancer BHP Billiton dans sa tentative de prendre le contrôle de Rio est une très mauvaise nouvelle pour l’industrie.

La résiliation de la période d’attente applicable au TGV satisfait en partie la condition préalable au contrôle des fusions aux États-Unis à l’offre proposée par BHP Billiton pour Rio Tinto. L’offre reste soumise aux conditions préalables telles que divulguées à l’annexe I de l’annonce du 6 février 2008, y compris la partie de la condition préalable au contrôle des fusions aux États-Unis se référant à certaines actions qui pourraient être intentées par le DoJ ou la FTC.