La mine d’or Pueblo Viejo de Barrick fonctionnera jusqu’en 2040 et au-delà

L’expansion proposée de la mine d’or Pueblo Viejo prolongera sa durée de vie ainsi que sa contribution significative à l’économie de la République dominicaine jusqu’en 2040 et au-delà, a déclaré cette semaine Mark Bristow, président et chef de la direction de l’opérateur Barrick Gold Corporation. S’adressant aux médias locaux et aux hommes d’affaires, Bristow a déclaré que le projet nécessiterait un investissement initial de 1,3 milliard de dollars pour agrandir l’usine de traitement et le parc à résidus.

Prolonger sa durée de vie libérerait le potentiel de la mine d’augmenter ses exportations de 22 milliards de dollars et de générer plus de 4 milliards de dollars en taxes à un prix de l’or de 1 500 dollars l’once. Entre 2013 et 2016, Pueblo Viejo a payé 1,8 milliard de dollars d’impôts directs et l’année dernière, ses exportations représentaient plus de 38% du total du pays. On s’attend à ce que la main-d’œuvre de l’entreprise (qui est à 97% dominicaine) augmente au fur et à mesure que le projet se développe et qu’il augmentera les opportunités de participation féminine (actuellement 12% de la main-d’œuvre). Il favorisera également davantage le développement de l’économie locale en s’appuyant sur les fournisseurs et sous-traitants de la mine.

«Notre objectif est de continuer à contribuer au développement social et économique de la République dominicaine en appliquant notre philosophie de développement durable pour créer de la valeur à long terme pour toutes nos parties prenantes, en particulier les gouvernements et les citoyens de nos pays hôtes. Sans ce projet, l’exploitation minière à Pueblo Viejo aurait cessé au cours des deux prochaines années », a-t-il déclaré. L’expansion permettra à la mine d’exploiter les teneurs inférieures du gisement et n’est pas destinée à traiter le minerai provenant de l’extérieur de la zone de concession actuelle.

Entre-temps, a noté Bristow, la conversion de la centrale électrique Quisqueya 1 de la mine au gaz naturel avait été mise en service avec succès. Cela réduira les gaz à effet de serre de 30% et l’oxyde d’azote de 85%, réduisant encore davantage l’impact de Pueblo Viejo sur l’environnement. Un projet agro-industriel est également prévu comme avantage supplémentaire pour les communautés impactées par l’expansion.