Les acquisitions minières importantes ont diminué de 66% en 2009

Avec le début rapide de la récession mondiale à la fin de 2008, marquée par de fortes baisses des prix des matières premières qui se sont poursuivies bien en 2009 – en particulier parmi les métaux de base – l’activité d’acquisitions s’est presque arrêtée. C’est l’une des conclusions du récent rapport stratégique du Metals Economic Group (MEG). La publication montre que le volume des grandes acquisitions en 2009 a diminué de 66% par rapport à 2008, la troisième baisse annuelle consécutive des dépenses d’acquisitions depuis le sommet historique de 2006. Bien qu’en termes nominaux, le total de 2009 reste le cinquième total annuel le plus élevé de la depuis dix ans, la forte baisse d’une année sur l’autre par rapport à 2008 est légèrement supérieure à la baisse de 65% de 2001 à 2002, au bas du cycle.

Les données analysées des services d’acquisitions de métaux de base et d’or de MEG montrent une chute de 79% des dépenses d’acquisitions de métaux de base d’un peu plus de 32 milliards de dollars en 2008 à un peu moins de 7 milliards de dollars en 2009, la plus forte baisse d’une année sur l’autre des dépenses en métaux de base depuis 1990. En revanche, les acquisitions d’or en 2009 ont diminué de 18% relativement modérément, passant de près de 9 milliards de dollars en 2008 à un peu plus de 7 milliards de dollars.

Sur les 31 transactions sur les métaux de base considérées en 2009, l’Australie-Pacifique était de loin la cible régionale la plus riche en 2009 en termes de valeur acquise in situ, avec sept transactions totalisant près de 113 milliards de dollars en valeur in situ – 38% des 290 278 millions de dollars valeur totale acquise. L’Afrique a terminé deuxième avec cinq transactions totalisant près de 63 milliards de dollars. Sur les 43 acquisitions d’or, l’Afrique, avec 28% de la valeur totale acquise in situ de 95 152 millions de dollars, avait six transactions contenant 26 642 millions de dollars de ressources dans le sol.

Le rapport stratégique de MEG fournit une analyse éclairée et perspicace aux planificateurs, analystes, dirigeants et responsables de l’exploration de l’industrie minière. Publié depuis 1982, le rapport stratégique s’appuie sur la richesse des connaissances et des idées de MEG dans une compilation bimensuelle d’articles opportuns, informatifs et analytiques sur les problèmes critiques du côté de l’offre auxquels l’industrie minière mondiale est confrontée. En plus des recherches originales, les articles sont tirés de la base de données phare de MEG MineSearch, des stratégies d’exploration d’entreprise, des études de remplacement des réserves et des services d’acquisitions et d’activités d’exploration.