Bass Metals: le marché mondial connaît désormais un croisement de la demande croissante et de la diminution de l’offre de concentrés de graphite à grandes paillettes

L’Australien Bass Metals Ltd progresse bien dans l’optimisation et la rénovation de la mine de graphite Graphmada à Madagascar. Alors que l’optimisation et la rénovation de la mine sont en cours, un temps considérable a été alloué à la formation continue de la main-d’œuvre aux procédures de travail sûres, avec une formation supplémentaire en santé et hygiène.

Une autre initiative de sécurité importante a été réalisée à Graphmada avec l’arrivée de deux remorques anti-incendie. Les remorques sont un équipement essentiel requis pour la remise en service de la mine et la sécurité du camp.

  • Bass Metals continue de progresser dans les travaux d’optimisation et de rénovation de sa mine Graphmada détenue à 100%, restant sur la bonne voie pour livrer l’étape 1: la mise en place de 6000 t / an de production de concentrés de graphite premium
  • L’usine de traitement a été mise hors service, avec des travaux de génie civil en cours pour préparer l’arrivée et l’installation de nouveaux équipements
  • Le nouveau sécheur est en transit vers le site, tandis que des travaux de génie civil sont en cours en vue de son installation
  • Bass Metals continue de vendre des concentrés pour maintenir les relations avec la clientèle.

La société rapporte que le marché du graphite en flocons semble s’être stabilisé à la suite de la suppression des droits d’exportation chinois. Des pressions mineures ont été signalées sur les prix hors de Chine en raison de la hausse des frais d’expédition, mais les offres à prix réduit des fournisseurs cherchant à réduire les stocks ont maintenu les prix moyens stables.

La pression de l’offre dans les plus grandes qualités de flocons continue de croître, ce qui se traduit par des prix plus élevés pour les concentrés de +80 et +50 mesh. Cette pression provient de la perspective de nouvelles fermetures en Chine, limitant la production de concentré de graphite en flocons dans la province du Shandong. Les récentes restrictions environnementales sur l’exploitation de la bauxite et de la magnésie soulèvent la possibilité de nouvelles restrictions appliquées au secteur de l’extraction du graphite en flocons, faisant ainsi pression sur les prix des gros concentrés de flocons pendant le reste de l’année.

En plus de resserrer l’offre de gros flocons hors de Chine, il a été confirmé qu’un important grand producteur de flocons à Madagascar a cessé sa production en raison d’un sous-investissement dans sa chaîne de production et le développement des ressources. Il semble que Bass soit maintenant le seul producteur à Madagascar de graphite à gros flocons sur le marché libre, et l’un des rares au monde en dehors du Brésil et la diminution de l’approvisionnement en flocons en provenance de Chine.

Ces pressions du côté de l’offre sont comblées par une demande accrue de concentrés à mailles plus grosses provenant des marchés industriels. Le Brésil, l’Allemagne et les États-Unis ont tous enregistré une forte croissance de la production d’acier tout au long du premier trimestre de 2017, compensant la baisse marginale de la production asiatique et suscitant l’optimisme du marché.

Le marché voit maintenant les débuts d’un croisement de la demande croissante et de l’offre décroissante de gros concentrés de graphite en flocons, avec des signes d’une divergence de prix entre les petits et les grands concentrés de flocons qui continueront de se développer au cours des prochains mois.

Avec la livraison de l’étape 1 à Graphmada au cours de l’année civile 2017, Bass émergera comme un producteur à faible coût (1er quartile) de concentrés de haute qualité, car ces fondamentaux de l’offre et de la demande commenceront à faire pression sur les prix des gros flocons.

Grâce à un flux de trésorerie positif de la production de la phase 1 de 6000 t / an, la société, au cours de 2018/19, progressera vers son expansion prévue de la phase 2 de 20000 t / an avec des coûts de production décroissants et une diminution de l’intensité capitalistique.