Bechtel conclut un contrat EPCM pour le projet de cuivre de la phase 2 de Quebrada Blanca de Teck au Chili

Bechtel, un leader mondial de l’ingénierie, de l’approvisionnement et de la construction, a reçu l’approbation de Teck pour poursuivre l’expansion de la mine de cuivre Quebrada Blanca au Chili, comprenant un concentrateur de cuivre de 143000 tonnes par jour, une usine de dessalement de grande capacité, et un pipeline d’approvisionnement en eau de 165 km.

Le projet Quebrada Blanca Phase 2 (QB2) est situé dans le nord des Andes chiliennes, à 4 300 m d’altitude et à environ 145 km de l’océan Pacifique. Bechtel sera responsable de l’ingénierie, de l’approvisionnement et de la gestion de la construction (EPCM). La première production est prévue pour la seconde moitié de 2021 et QB2 devrait générer 316 000 t de production d’équivalent cuivre par an pendant les cinq premières années complètes de la vie de la mine.

«Nous sommes très fiers de travailler avec Teck pour développer le projet Quebrada Blanca Phase 2. En collaboration avec Teck, nous avons développé une conception rentable et, sur le terrain, nous appliquerons des méthodologies de productivité innovantes pour offrir les coûts de construction les plus bas possibles au Chili. Le projet offre une excellente opportunité pour Bechtel et Teck de fournir les meilleurs résultats de l’industrie en construisant le plus grand projet de cuivre en Amérique latine », a déclaré Paige Wilson, présidente de la division mondiale Mines et métaux de Bechtel.

L’expérience mondiale de Bechtel comprend la réalisation de plus de 40 grands projets de cuivre, ainsi que d’autres projets majeurs dans l’industrie minière et métallurgique, et une augmentation de 60% de la capacité de production de cuivre en Amérique latine au cours des trois dernières décennies. Le projet QB2 appartient à Compañía Minera Teck Quebrada Blanca SA (QBSA), qui, à la clôture de la transaction récemment annoncée, sera indirectement détenue par Teck (60%), Sumitomo Metal Mining Co., Ltd et Sumitomo Corporation (30%), et Enami, une agence publique chilienne (10%). Bechtel travaille avec Teck depuis 2011, notamment sur le développement des études pour l’agrandissement de la mine Quebrada Blanca, qui a reçu l’approbation pour son étude d’impact social et environnemental en août 2018.