BELAZ étend sa présence indienne avec une nouvelle usine de camions miniers

Belaz-Enrika, une joint-venture entre le groupe indien JVG et le major de camions miniers basé au Bélarus, BELAZ, vient d’ouvrir une usine de réparation près de Nagpur, mais prévoit également de construire une unité d’assemblage là-bas, selon un rapport du Times of India. Le centre de réparation de l’entreprise a été récemment inauguré par le ministre biélorusse des industries, Vitali Vovk. L’unité d’assemblage prévue couvrira le marché de l’Asie du Sud-Est, a déclaré au journal le responsable du support technique de Belaz-Enrika, Prabhakar Kohale.

L’entreprise a déjà fourni quatre camions miniers de 120 t 75135 en 2013 à Karnakata Empta, qui possède une mine de charbon à Bhadravati à Chandrapur. Le centre de réparation situé près du stade Jamtha de VCA assure la maintenance de ces machines dans un premier temps. Cependant, il est prévu de conquérir un marché beaucoup plus vaste grâce aux mines de Coal India Ltd (CIL), a déclaré Kohale, comme dans ses opérations de Western Coalfields Ltd (WCL).

L’usine fabriquera des camions miniers d’une capacité de 60 et 100 t, selon le rapport, qui comprendraient les catégories de camions BELAZ 7555/7557/7558. En plus de chercher à développer des activités dans les opérations de WCL et d’autres mines, l’unité prévue à Nagpur desservira également les marchés en Chine, en Mongolie et au Moyen-Orient. Caterpillar et Komatsu, concurrents de BELAZ, ont déjà des usines en Inde qui fabriquent ces catégories de camions, le Cat 777D et le Komatsu HD785 étant tous deux fabriqués dans des usines de Chennai.