Outotec va livrer l’usine d’acide sulfurique de Kansanshi

Outotec a signé un contrat avec la société minière zambienne Kansanshi Mining pour la conception et la livraison d’un système d’épuration de gaz et d’une usine d’acide sulfurique pour son opération de cuivre, qui est la plus grande d’Afrique. Il s’agira de la plus grande usine d’acide sulfurique métallurgique au monde et fonctionnera en aval d’une nouvelle fonderie de cuivre. Le contrat est évalué à environ plus de 80 millions d’euros. Le nouveau complexe d’épuration de gaz et d’acide sulfurique fera partie de l’ensemble des installations de fusion de cuivre situées à Solwezi, dans la province du nord-ouest de la Zambie.

L’usine d’acide traitera le gaz de la fonderie de cuivre et l’acide produit sera utilisé pour la lixiviation à proximité de l’usine de cuivre de Kansanshi Mining. La portée de la livraison d’Outotec comprend l’ingénierie de base et de détail, l’approvisionnement et la fourniture d’équipements exclusifs pour le système d’épuration des gaz et l’usine d’acide. En outre, Outotec fournira également des services de conseil pour la construction et la mise en service pour l’ensemble du projet. Kansanshi Mining est une filiale de First Quantum Minerals. Outotec a livré la technologie de l’acide sulfurique à plus de 600 usines dans le monde. «C’est un projet très excitant pour nous non seulement en raison de la taille de l’usine d’acide, mais aussi parce que le client a clairement indiqué qu’il souhaitait une conception d’usine de classe mondiale intégrant les normes environnementales les plus élevées», a déclaré le président-directeur général d’Outotec. Pertti Korhonen.