Teck ajoute plus de camions miniers autonomes et un transporteur routier de concentré de cuivre à batterie à être introduit

Le programme d’efficacité axé sur l’innovation RACE21 ™ de Teck couvre de nombreuses bases. Du côté de l’autonomie, la société fait des progrès majeurs, comme cela a été souligné dans son récent appel aux résultats du premier trimestre 2021. Teck est quelque peu unique dans l’industrie en ayant déployé AHS à la fois au charbon et aux opérations métalliques et utilise deux systèmes différents – au complexe de charbon Elkview Operations en Colombie-Britannique, il dispose d’une flotte de camions autonomes Komatsu 930E, combinée à la puissance du réseau d’un nouveau système LTE privé de Shaw et Nokia. À Highland Valley Copper (HVC), également en Colombie-Britannique, l’entreprise utilise Cat Command pour le transport d’une flotte de camions 793F CMD.

Shehzad Bharmal, vice-président principal, Métaux de base, Amérique du Nord et Pérou, a déclaré lors de l’appel qu’à Highland Valley Copper, il avait maintenant converti 21 camions en autonomie, le plan étant d’avoir 35 camions entièrement autonomes d’ici le premier trimestre de 2022. Les camions qui rouleront sans pilote dans les fosses Valley et Lornex. «En termes de performances, AHS fonctionne comme prévu, comme prévu. Et nous réalisons des flux de trésorerie pour voir les avantages à long terme associés à une durée de vie plus longue et à des économies de carburant, qui s’ajoutaient à nos avantages attendus pour AHS en termes d’utilisation et de main-d’œuvre. Et bien sûr, la sécurité est l’une des meilleures choses que nous ayons eues vraiment aucun problème sur le front de la sécurité. Il a très bien fonctionné.

Robin Sheremeta  SVP, Coal a ajouté que Teck a maintenant converti environ la moitié du parc de camions 930E à Elkview, donc actuellement le même que celui des camions HVC-21. Il dit qu’Elkview aura la flotte entièrement convertie d’ici la fin de l’année et voit des améliorations de type de sécurité et d’entretien très similaires à HVC.

Passant à la stratégie de Teck sur le changement climatique, où elle vise à être un opérateur neutre en carbone d’ici 2050, dans son rapport de développement durable 2020, la société se réfère à la conclusion réussie de son projet pilote de deux bus électriques de passagers pour le transport de l’équipage dans ses opérations sidérurgiques au charbon. Au cours de l’essai de 12 mois, les bus eLion de 40 passagers ont remplacé les bus de transport de l’équipage diesel à la fois dans les opérations de Fording River et de Greenhills dans la vallée d’Elk. La réduction des GES de chaque autobus équivaut à retirer plus de 15 voitures à moteur thermique de la route. Teck fait également référence à l’essai d’un transporteur de concentrés entièrement électrique qui sera exploité par ses fournisseurs de services à Highland Valley Copper. Il a également testé un camion à flèche électrique MacLean chez HVC.

Plus précisément sur le transporteur de concentré de cuivre, il doit être basé sur un tracteur Western Star 4900 converti en fonctionnement électrique sur batterie par MEDATech en utilisant sa technologie ALTDRIVE, avec un financement en partie du CleanBC Industry Fund. La technologie a déjà été testée par MEDATech dans une carrière au Québec. Le tracteur 4900 converti utilisera une sellette d’attelage pour transporter environ 40 t de concentré dans une remorque sur route entre les opérations de l’usine, à 44 km, et le terminal ferroviaire CN Ashcroft. Il y a 16 km de descente raide pour la régénération. Le plan consiste à effectuer la recharge au terminal du CN et à Highland Valley Copper Operations. Pour l’instant, l’unité unique fonctionnera dans le cadre d’un test pilote qui dictera toute décision future concernant la mise en œuvre ultérieure.