Teck et ses réflexions sur l’avenir

Don Lindsay, président et chef de la direction, Teck Cominco, a fait une présentation à la Macquarie Global Base Metals Outlook Conference 2008. «Nous avons 17 opérations, six projets de développement et des dizaines de partenariats axés sur les opportunités dans le cuivre, le nickel et les métaux précieux.» Il a expliqué que le fondement de la stratégie de son entreprise repose sur la conviction que «sur le long terme, la performance d’une société minière diversifiée est supérieure à celle d’un pur-play, et que les sociétés diversifiées sont plus valorisées que les sociétés principalement axées sur
un seul produit. »

«Nous prévoyons qu’au cours des 12 prochains mois, le charbon représentera plus de 50% de nos revenus. Je voudrais commencer par partager notre point de vue sur les perspectives économiques et des produits de base actuelles, et comment cela influence notre planification. Nous pensons que le monde entre dans une période de ralentissement économique mondial. Il ne devrait y avoir aucune surprise à cela – nous en voyons des preuves chaque jour. Nous pensons que ce ralentissement a ses racines si profondes que les conditions difficiles auxquelles nous sommes actuellement confrontés pourraient durer de 12 à 18 mois, voire plus.

«Malgré ces conditions, les principaux analystes estiment toujours que même si la demande de métaux de base sera faible en 2009, il pourrait encore y avoir une certaine croissance à l’échelle mondiale. Cela souligne la nécessité de garder une perspective mondiale. Nous constatons que lorsque nous venons dans l’est de l’Amérique du Nord, il y a une attitude beaucoup plus baissière ici que dans d’autres parties du monde.

«La demande d’acier est très incertaine à ce stade et très préoccupante car les indications actuelles indiquent que la consommation pourrait baisser. Encore une fois, en suivant les indications des principaux analystes des matières premières, le marché pourrait en effet être survendu à ce stade par rapport à ce qu’il pourrait être en 2009.

«Il est important de noter que les gouvernements du monde entier commencent à agir pour recourir à des mesures de relance budgétaire qui devraient fournir un soutien dans l’année à venir. Du point de vue de Teck cependant, la reprise n’est toujours pas à notre horizon et nous pensons qu’il sera important de maintenir une vision très conservatrice sur les perspectives des prix des matières premières pour nos besoins de planification.