Teck apporte du GNL au Canada avec un nouveau pilote de camion minier

Teck Resources teste l’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL) comme source de carburant dans six camions de transport à son exploitation de charbon sidérurgique de Fording River dans le sud-est de la Colombie-Britannique – marquant la première utilisation du GNL comme carburant pour camions de transport sur un site minier canadien. L’utilisation de camions de transport alimentés au GNL / diesel a le potentiel pour des avantages environnementaux importants et des économies de coûts. Le GNL ne produit pratiquement aucune émission de particules ou de dioxyde de soufre et réduit les émissions de gaz à effet de serre (GES) jusqu’à 20% par rapport au diesel seul.

Il est possible d’éliminer environ 35 000 t d’émissions de CO2 par an dans les opérations de production de charbon de Teck et de réduire potentiellement les coûts de carburant de plus de 20 millions de dollars canadiens par an en adoptant du GNL et du diesel hybride dans toutes les opérations. FortisBC transporte et fournit du GNL au site minier et apporte une contribution financière au projet pilote. Le projet pilote est l’une des mesures prises par Teck pour atteindre son objectif à long terme de réduction des émissions annuelles de GES de 450 000 t dans ses opérations d’ici 2030. À ce jour, Teck a réduit ses émissions annuelles de 170 000 t grâce aux initiatives mises en œuvre depuis 2011.

«Le GNL est une source de carburant qui a le potentiel de réduire les coûts, de réduire considérablement les émissions et d’améliorer la performance environnementale de nos opérations», a déclaré Don Lindsay, président et chef de la direction de Teck. «Nous nous engageons à minimiser notre propre empreinte carbone tout en continuant à fournir les produits miniers qui sont essentiels à la construction d’une société moderne à faible émission de carbone.»

«À l’instar de la Colombie-Britannique, Teck est un chef de file mondial dans la recherche de moyens novateurs de réduire les émissions de GES tout en continuant de créer des possibilités», a déclaré la première ministre Christy Clark. «C’est un exemple concret de la différence que le GNL à combustion propre peut faire dans la lutte contre le changement climatique.» Teck, avec le soutien de FortisBC, a modernisé l’atelier d’entretien des camions Fording River Operations, fourni des kits de conversion de moteur, installé des installations de ravitaillement en carburant et mis en œuvre un programme de sécurité complet avant le projet pilote.

«Teck fait preuve de leadership en adoptant le gaz naturel comme solution de carburant plus propre et plus rentable pour ses opérations», a déclaré Michael Mulcahy, président et chef de la direction de FortisBC. «Le GNL, en tant que source de carburant pour les véhicules, offre un avantage à la fois économique et environnemental à l’industrie de notre province. L’annonce d’aujourd’hui s’appuie davantage sur la diversité des plus de 400 véhicules fonctionnant au gaz naturel en Colombie-Britannique.

Le projet pilote devrait durer jusqu’au milieu de l’année 2016 et fournira plus d’informations sur le potentiel d’utilisation du GNL plus largement dans la flotte de camions de transport de Teck, créant ainsi la possibilité de nouvelles conversions de la flotte au GNL à l’avenir.